Aller au menu Aller au contenu

Portrait de Jacques Vandier

Si la Macif a été créée grâce à l’initiative d’un groupe de commerçants et d’industriels niortais, Jacques Vandier est l'homme qui a construit son succès. Considéré par la profession comme un grand gestionnaire, voire un visionnaire, il a voué sa vie à l’entreprise dont il fut le premier directeur général.

Jacques Vandier

Acteur déterminant de la Macif depuis ses débuts dès 1960, Jacques Vandier en a été le Directeur Général jusqu’en 1987 puis le Président jusqu’en 1997. Il assurait depuis cette date le titre de Président d’honneur.

Pendant près d’un demi-siècle, il aura incarné un mutualisme exigeant à la fois dans la performance, l’éthique et la relation. Il aura aussi milité pour l’essor de l’économie sociale et solidaire. Son engagement sans faille pour promouvoir les valeurs d’humanisme et de solidarité en ont fait une figure majeure du mutualisme et de l’histoire de l’assurance en France.

Un grand visionnaire

Après l’Ecole Polytechnique, Jacques Vandier intègre en 1950, le corps de contrôle des assurances du Ministère des Finances.

En 1960, il prend la direction de la Macif puis l’ouvre à l’ensemble des salariés du commerce et de l’industrie.
Il décrivait ainsi son projet reposant sur les principes de la solidarité : « Faire de l’assurance autrement, c’est permettre à chacun de s’assurer au juste prix ».

En permettant à l’immense majorité des conducteurs de s’assurer au plus juste coût, Jacques Vandier a démocratisé l’assurance automobile. Tout au long de sa carrière, il a été à l’origine de nombreuses initiatives au bénéfice de l’assuré. Il sera ainsi l’un des créateurs du constat amiable. Il dotera également les sociétaires de la Macif et leurs familles de la première assurance corporelle contre les accidents de la vie privée.

Figure de proue du mutualisme

En 1964, Jacques Vandier participe à la création du Groupement des sociétés d’assurance à caractère mutuel, le GSACM aux côtés de la Maif, de la Maaf, de la GMF et de la Matmut. Il en sera président de 1970 à 1975 et de 1988 à 1991. En juin 1987, après avoir été directeur général 27 ans, il est élu président de la Macif. Il décide de régionaliser la Macif pour notamment rapprocher les sociétaires des centres de décision. Soucieux de faire vivre un modèle d’entreprise démocratique, les sociétaires se verront également représentés par des délégués en plus grand nombre, répartis sur l’ensemble du territoire.

Pendant près d’un demi-siècle, Jacques Vandier aura incarné un mutualisme efficace, exigeant, humain. Il a été membre du Conseil économique et social de 1989 à 1994 et conseiller régional du Poitou-Charentes de 1992 à 1998. Il a également été fait Chevalier de l’Ordre de la Légion d'Honneur et Commandeur de l'Ordre National du Mérite.

Il devient Président d’honneur de la Macif en 1997.

portrait-jacques-vandier.jpg

Portrait de Jacques Vandier

Document associé

Livret "50 histoires de solidarité"
PDF  3110 Ko
Un instant SVP...