Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Roulez Autrement

Covoiturage, autopartage, location de véhicules électriques : de nouvelles formes de déplacement se sont imposées en quelques années. Internet a accéléré le mouvement en mettant en relation des personnes pour partager les frais de route ou encore voyager en convivialité.

Un Français sur cinq déclare ainsi pratiquer régulièrement le covoiturage*. Mais le déploiement du marché passe aussi par de nouvelles pratiques comme l’autopartage** sans échange de clé. Jusqu’ici, pour louer le véhicule d’un particulier, il fallait prendre un premier rendez-vous avec le propriétaire pour récupérer la clé, et un autre pour la lui rendre. Avec le réseau Citiz, c’est fini. L’abonné utilise une carte en libre-service pour ouvrir la portière, et récupère la clé dans la boîte à gant. Le coût du trajet est calculé automatiquement en fonction du temps et du nombre de kilomètres parcourus, puis la facture est envoyée par e-mail. Outre ses avantages économiques évidents, cette révolution de la « mobilité partagée » permet de limiter les émissions de CO2 en réduisant le nombre de véhicules sur les routes. Autre bénéfice – plus inattendu – de l’optimisation du parc de véhicules dans les villes : revégétaliser les quartiers. Comment ? En revoyant à la baisse les besoins de stationnement !

Des chercheurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) estiment ainsi qu’une ville de la taille de Lisbonne se retrouverait dotée d’une surface constructible équivalente à celle de 210 stades de foot si on la libérait de ses parkings***.

De quoi réintroduire du végétal, créer des voies vertes ou mettre à disposition des habitants des jardins collectifs. La révolution de la mobilité ne fait que commencer. La Macif a choisi de l’accompagner.

* Étude 60 millions de consommateurs, novembre 2014.
** Service de mise à disposition de voitures pour de courtes durées.
*** Étude (en anglais) sur www.internationaltransportforum.org.

Mots clés :
Autos

Partager l'article :

Un instant SVP...