Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Trottinette électrique : doit-t-on souscrire une assurance ?

11 janvier 2017

Les implications en termes d’assurance pour les nouveaux véhicules électriques individuels* (NVEI) ou engins...

Les implications en termes d’assurance pour les nouveaux véhicules électriques individuels* (NVEI) ou engins de déplacement personnel (EDP) sont complexes : si l’engin est considéré comme un véhicule terrestre à moteur (VTM), l’assurance responsabilité civile est alors obligatoire. Si ce n’est pas un véhicule, la souscription d’une garantie responsabilité civile est seulement recommandée. À la Macif, si votre trottinette est à assistance électrique (ce n’est donc pas un véhicule), elle peut être couverte par la garantie responsabilité civile, présente dans votre contrat d’assurance multirisques Habitation Macif**. En cas d’accident, cette garantie couvrira les dommages corporels et/ou matériels causés à une tierce personne. S’il s’agit d’une trottinette électrique qui peut aller au-delà de 6 km/h, elle est assimilable à un VTM. Vous devez alors souscrire absolument un contrat spécifique garantissant la responsabilité civile obligatoire pour un VTM. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseiller Macif pour faire le point sur les garanties nécessaires (vol, incendie, protection corporelle et/ou matérielle…) pour vous assurer de trottiner en toute sécurité et tranquillité. En attendant n’oubliez pas de trottiner protégé (casque, genouillères, jambières, protège-poignets, coudières et chaussures adaptées). Et n'oubliez pas de faire attention aux autres !

* Gyropode, trottinette motorisée, hoverboard… Selon l’engin concerné, la solution d’assurance diffère. Consultez votre conseiller.

** Dans les conditions et limites prévues au contrat souscrit.

Mots clés :
Partager l'article :
Un instant SVP...