Aller au menu Aller au contenu

Une démonstration choc pour alerter sur les dangers des EDPM

De plus en plus plébiscités par le public, les nouveaux engins de déplacement personnel motorisés (trottinette électrique, hoverboard, gyroroue, ...) sont pratiques mais pas sans danger, pour ceux qui les conduisent et ceux qu'ils croisent.

Une étude récente menée, entre autres, par la Fédération Française d’Assurance montre que si 11% des français utilisent les EDPM, seuls 57% d’entre eux connaissent la réglementation en vigueur*. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 

  • 21 % ignorent qu’il est interdit de circuler sur les trottoirs,
  • 37 % que la vitesse est limitée à 25 km/h,
  • 38 % qu’il est interdit de rouler à 2 sur l’engin,
  • 46 % qu’il est interdit de porter des écouteurs ou d’utiliser son téléphone en main,
  • 57 % que les enfants de moins de 12 ans n’ont pas le droit de conduire un EDPM.

De même, au niveau assurantiel, seulement 62% d’entre eux ont souscrit une assurance Responsabilité Civile véhicule terrestre à moteur alors qu’ils sont 66% à savoir que cette assurance est obligatoire.

Face à l’augmentation des accidents impliquant des engins de déplacement personnel motorisés comme par exemple les trottinettes électriques (630 accidents corporels dont 10 décès et 554 blessés en 2019**) et afin de faire prendre conscience au grand public que ces engins ne sont pas sans danger, la Macif a réalisé un crash test spécifique aux trottinettes électriques composé de deux scénarii :

  • Une trottinette électrique lancée à 25 km/h sur la route percutant un adulte engagé sur un passage piéton
  • Une trottinette électrique lancée à 15 Km/h sur le trottoir percutant un enfant

Découvrez tous nos conseils concernant les EDPM :

Sources : 
*Assurance Prévention - Étude de la Fédération Française de l’Assurance (FFA), d’Assurance Prévention et de la Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité (FP2M), réalisée par Smart Mobility Lab. Etude quantitative réalisée en 2 temps : du 21 février au 5 mars 2020 auprès de 5 014 répondants et du 5 au 11 septembre 2020 auprès de 1 013 répondants France entière âgés de 18 ans et plus. Etude qualitative réalisée auprès de 65 participants au sein de 8 focus groups à Paris et à Lille du 21 au 31 janvier 2020
**La sécurité routière en France - Bilan 2019 de l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité routière (ONISR)

 

Mots clés :
Partager l'article :
Un instant SVP...