Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Contre la double peine du cancer

03 avril 2018

Le cancer est une maladie qui peut toucher tout le monde mais certaines personnes sont plus fragilisées. Pour aider les femmes qui en sont victimes et dans une situation économique précaire, la Fondation Macif s’associe à la Ligue contre le cancer en créant le programme PluriElles.

Malgré les progrès médicaux dans le dépistage et les soins, le cancer continue de toucher 385 000 nouvelles personnes* en France par an quels que soient leur sexe, leur âge ou leur milieu. Il peut affecter notre vie sociale et économique : solitude, fatigue, rupture professionnelle, perturbations familiales et baisse des revenus. Le professeur Jacqueline Godet, présidente bénévole de la Ligue contre le cancer, explique pourquoi et comment son association s’est associée à la Fondation d’entreprise du groupe Macif pour continuer à combattre ce fléau.

Que signifie la double peine pour les personnes atteintes d'un cancer ?

La double peine est une métaphore qui désigne les personnes atteintes d’un cancer et vivant dans des conditions difficiles. Bien souvent, elles sont seules avec des enfants et ont du mal à se soigner, faute de temps et d’argent. 47 % des personnes malades déclarent avoir eu des frais de santé restés à leur charge. Près des deux tiers les ont évalués à environ 1 000 euros*. Ces frais cachés concernent des soins et des accompagnements spécifiques : lutte contre les effets secondaires des traitements, aides à domicile, dépassements d’honoraires, dépenses liées aux prothèses capillaires et/ou mammaires…
Cela pèse sur le budget des familles et engendre des inégalités et des conséquences importantes si la personne est issue d’une classe sociale défavorisée. Or la prise en charge des effets secondaires pourrait améliorer la qualité de vie des personnes malades.  

Pourquoi avoir choisi de travailler avec la Fondation d'entreprise du groupe Macif ? 

Totalement indépendante financièrement, la Ligue vit de la générosité du public. Notre association opère un tri très sélectif des entreprises ou fondations d’entreprise avec lesquelles elle souhaite mettre en place des partenariats exigeants et d’envergure nationale. Le groupe Macif et sa Fondation d'Entreprise ayant fait de l’accès aux soins un de leurs axes majeurs d’action, il nous est apparu évident de nous rapprocher pour avancer sur des pistes de travail communes. La Fondation Macif a proposé à la Ligue l’idée d’un programme d’aides qui serait dédié à l’accompagnement des personnes en situation précaire, en allégeant certaines de leurs charges financières. Parce que cette problématique concerne en majorité des femmes seules avec enfants, ce programme, créé en octobre 2015, a été intitulé, PluriElles. Grâce à ce programme, nous pourrons dédier une subvention aux femmes vulnérables atteintes d’un cancer ou en voie de guérison, avec l’ambition d’aider environ 400 familles par an et de lutter contre la double peine de la maladie qui engendre de la précarité.

* Selon le 6ème rapport de l’Observatoire sociétal du cancer édité par la Ligue contre le cancer en juin 2017.

A savoir : Après 2 ans d'existence, le programme PluriElles a permis d'aider 354 personnes pour un montant moyen de 379 €. Plus de 60 % de ces aides sont destinées à régler des problèmes de la vie quotidienne (aide alimentaire, aide ménagère...) mais également à minimiser le reste à charge médical non couvert par l'assurance maladie,  comme l'achat de prothèses.

Mots clés :
Accidents de la vie Décès
Partager l'article :
Un instant SVP...