Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

L'Association des Assureurs Mutualistes (AAM) : de quoi s'agit-il ?

L'Association des Assureurs Mutualistes (AAM) : de quoi s'agit-il ? L'Association des Assureurs Mutualistes (AAM) : de quoi s'agit-il ?
01 juin 2017

Découvrez les principales missions de l'Association des Assureurs Mutualistes (AAM), créée en mai 2016.

Naissance de l'Association des Assureurs Mutualistes

L'Association des Assureurs Mutualistes (AAM) a été créée le 18 mai 2016. Elle réunit la famille des mutuelles d'assurance et incarne le pôle mutualiste unique au sein de la Fédération française de l’assurance (FFA).  Jean-Marc Raby, Directeur général du groupe Macif à gouvernance mutualiste, est vice-président de l’AAM.

Fonctionnement et vocations de l'AAM

Le rôle de l'AAM est de promouvoir les intérêts des assureurs mutualistes, auprès de la FFA comme des instances nationales, européennes et internationales. Elle a vocation à débattre de tout sujet spécifique au monde de l’assurance mutualiste : évolution des règles de gouvernance en France et en Europe, instruments financiers disponibles, adaptation des règles d’assurance aux sociétés mutualistes, etc.

La représentativité de l'Association des Assureurs Mutualistes lui confère un poids fondamental au sein de la FFA avec laquelle elle travaille en synergie. Tous les membres de l’AAM sont adhérents à la FFA et peuvent ainsi participer à ses travaux. Le président de l'AAM est lui-même vice-président de la FFA.

L'AAM promeut les caractères particuliers des mutuelles d’assurance dont le but est de servir un seul public, les sociétaires assurés. Elle porte les décisions et les positions des assureurs mutualistes auprès de la fédération grâce à la présence de ses membres au sein de son Conseil Exécutif. Elle appuie les dossiers relatifs au mutualisme en complément et en soutien aux positions de la FFA.


Plus d'informations sur L'AAM (chiffres clés, missions, historique ...) sur le site http://aam-asso.fr/

Mots clés :
Institutionnel
Partager l'article :
Un instant SVP...