Aller au menu Aller au contenu
L'actualité de la Macif

Pourquoi souscrire un contrat d’assurance-vie ?

Faire le choix de souscrire un contrat d’assurance-vie peut vous permettre de mener à bien de nombreux projets, dans un cadre fiscal attractif : succession, préparation de la retraite et épargne. Découvrez pourquoi choisir l’assurance-vie et ses avantages pour valoriser votre épargne.

Souscrire une assurance-vie : une bonne idée ?

Souvent présentée comme une solution pour transmettre son patrimoine, l’assurance-vie peut aussi être utilisée pour réaliser de nombreux autres projets. Découvrez les avantages de l’assurance-vie et les projets qu’elle peut permettre de concrétiser.

  • Épargner : un contrat d’assurance-vie est à la fois un support d’investissement et d’épargne. En plaçant votre capital sur un fonds en euros, vous pouvez en effet faire fructifier votre épargne sur un support sécurisé et à un taux généralement plus avantageux qu’avec une solution d’épargne bancaire (livret A, CEL, etc.).
  • Investir : le fonctionnement d’une assurance-vie permet également d’investir son épargne sur des supports en unités de compte. Bien qu’il existe un risque de perte en capital supporté par l’épargnant, ce choix vous permet de capitaliser sur l’évolution des marchés. L’objectif ? Bénéficier d’un potentiel de rendement plus important afin de dégager une plus-value, elle aussi, plus importante.
  • Financer divers projets : achat immobilier, achat d’une voiture ou d’un bateau, travaux, voyages… L’assurance-vie peut aussi servir à financer – partiellement ou intégralement – un large éventail de projets. Pour cela, il vous suffit en effet d’effectuer un rachat de votre contrat d’assurance-vie afin de financer vos différentes envies.
  • Préparer sa retraite : un tel contrat peut également être une façon de préparer la fin de sa carrière professionnelle. Une fois à la retraite, vous pouvez en effet faire le choix de réaliser un rachat partiel ou intégral de votre contrat, vous permettant ainsi de compléter le montant de votre pension. Il existe d’ailleurs des contrats d'assurance-vie spécialement conçus pour préparer sa retraite. C'est le cas notamment du PER (Plan d'épargne retraite), offrant le choix entre une sortie en rente ou en capital une fois à la retraite.
  • Préparer sa succession : l’assurance-vie est une bonne idée et un bon moyen pour transmettre son patrimoine aux personnes de son choix, tels que son conjoint ou ses enfants par exemple. En cas de décès, la rente ou le capital versé aux bénéficiaires n'entre pas dans la succession. Les sommes versées peuvent bénéficier d’un abattement de 152 500 € par bénéficiaire et tous contrats confondus par le défunt (à condition que les primes au contrat aient été versées avant vos 70 ans).
Bon à savoir : vous pouvez détenir plusieurs contrats d’assurance-vie, notamment pour divers projets à financer ou pour plusieurs bénéficiaires.

L’assurance-vie : une épargne complémentaire

En règle générale, il est recommandé de se constituer en premier lieu une épargne de précaution, dont les conditions sont relativement souples, afin de pouvoir faire face aux aléas du quotidien. Pour cela, le livret A, le livret de développement durable et solidaire ou même le Compte sur Livret Solidaire (CLS) représentent des solutions intéressantes.

Ces différents supports ont toutefois deux inconvénients majeurs :

  • leur taux est relativement faible, à l’image du livret A, dont le taux d’intérêt annuel est de 0,5 % (1) ;
  • le montant des dépôts est limité, à l’image du livret de développement durable et solidaire, dont le plafond est fixé à 12 000 € (2).

Tout l’intérêt de souscrire un contrat d’assurance-vie est de venir compléter l’épargne de précaution. Il vous permet en effet de diversifier votre épargne et de la faire fructifier à moyen ou long terme, tout en conservant la possibilité de la récupérer à tout moment (3). Enfin, placer votre épargne sur une assurance-vie présente plusieurs autres avantages :

  • le taux d’intérêt est généralement plus élevé qu’avec un contrat d’épargne bancaire, à l'image du support en euros de Multi Vie qui, en 2019, a affiché un taux de rendement de 1,50 % (4) (5). Notez cependant que le rendement passé annoncé ne préjuge pas du rendement futur ;
  • il n’y a aucune limite de versement ;
  • vous pouvez investir sur les supports en unités de compte et ainsi espérer un meilleur potentiel de performance. Sur les supports en unités de compte, il existe un risque de perte en capital supporté par l’épargnant. La valeur des unités de compte n’est pas garantie. Elle est sujette à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

Toutefois, il faut avoir conscience qu’il s’agit d’un placement à moyen ou long terme, dans la mesure où la fiscalité applicable sera généralement moins avantageuse si vous récupérez votre capital trop tôt et qu'une durée de détention recommandée est attribuée à chaque support en unités de compte.

L’assurance-vie pour une retraite plus confortable

Le saviez-vous ? Tous régimes confondus, le montant de la pension retraite est de seulement 1 382 € nets par mois en France (6) (7). Un montant généralement insuffisant pour préserver votre pouvoir d’achat. Pour maintenir votre niveau de vie à la fin de votre carrière professionnelle, il peut donc être judicieux de souscrire un contrat d’assurance-vie afin de préparer votre retraite. Ce choix présente d’ailleurs des avantages indéniables.

  • Souscrire une assurance-vie vous permet d’épargner à votre rythme. Selon les conditions prévues au contrat, vous avez la possibilité de réaliser des versements quand vous en avez envie. Vous pouvez ainsi alimenter votre contrat selon vos possibilités.
  • L’assurance-vie peut s’adapter à tous les profils d’épargnant et horizons de placement. Vous êtes en effet libre dans le choix des supports, la répartition du capital et votre stratégie de placement. L’intérêt ? Vous pouvez adapter le niveau de risque à vos objectifs et, si vous avez besoin d’accompagnement, vous avez la possibilité de confier la gestion de votre épargne à des professionnels. L’idéal pour anticiper sa future retraite en toute liberté.
  • Au moment de la retraite ou à tout autre moment, vous pouvez faire le choix de débloquer votre capital. Vous pouvez tout d’abord opter pour une sortie sous forme de rentes afin de compléter votre pension. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, choisir une sortie en capital, notamment pour financer un projet. Enfin, la plupart des contrats vous permettent également une sortie mixte, intégrant un capital et une rente, afin de répondre à tous les besoins.
  • Une fois à la retraite, l’assurance-vie est disponible par le biais d’un rachat partiel ou intégral de votre contrat.

Notez d’ailleurs qu’il existe d’autres contrats spécialement conçus pour préparer votre retraite, à l’image du PER individuel (Plan d’épargne retraite) qui vous permet de vous constituer un complément de revenu dans un cadre fiscal avantageux (avec la possibilité de déduire les versements de votre revenu) .

L’assurance-vie pour l’immobilier et d’autres projets

Vous projetez de réaliser un projet conséquent à moyen ou long terme ? Acquisition d’un bateau, rénovation d’un bâtiment, tour du monde à la voile ou encore achat immobilier : l’assurance-vie vous permet de financer – au moins en partie – la plupart de vos objectifs. Plus souple que le Plan d’épargne logement (PEL) et généralement plus rémunérateur que l’épargne bancaire, un contrat d’assurance-vie vous permet de vous constituer un capital dans un cadre fiscal avantageux. Vous réalisez des versements à votre rythme, vous n’êtes pas imposé tant que vous ne récupérez pas votre capital (8) et votre épargne reste disponible à tout moment (3). De plus, vous pouvez valoriser votre épargne grâce à un potentiel de performance plus important, tout en modulant le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre.

Au moment de concrétiser votre projet, vous pouvez débloquer l’assurance-vie pour votre achat immobilier, le financement d’un voyage ou encore la rénovation d’un bâtiment. Le déblocage peut être réalisé selon vos besoins. Il peut aussi intervenir à tout moment, quelle que soit l’ancienneté de votre contrat.

Une épargne disponible à tout moment

L’un des avantages de l’assurance-vie est de garantir la disponibilité de votre épargne. Contrairement à d’autres produits, tels que le PER ou le PEL, vous pouvez retirer votre argent du contrat d’assurance-vie à tout moment et sans perdre le bénéfice des intérêts réalisés. En cas d’imprévu, vous pouvez donc compter sur le capital accumulé pour y faire face. Gardez cependant à l'esprit qu'un investissement sur des unités de compte est un projet à moyen-long terme. Un rachat réalisé avant la fin de la durée de détention recommandée peut ainsi générer une moins-value.

De plus, le déblocage de l’assurance-vie peut être réalisé comme vous en avez envie : vous pouvez opter pour un rachat partiel ou intégral, mais aussi pour une sortie en rentes, en capital ou mixte. À condition de ne pas retirer l’intégralité de votre épargne, vous conservez votre contrat et le bénéfice de son ancienneté, ce qui vous permet de l’alimenter de nouveau par la suite si vous le souhaitez.

Il faut néanmoins savoir qu’il est généralement moins avantageux de retirer son argent dans les 8 ans qui suivent sa souscription. Dans cette situation, vous ne profiterez en effet d’aucun abattement et, par conséquent, vous serez imposé sur l’ensemble des plus-values et intérêts retirés. A contrario, si votre contrat a été souscrit il y a plus de 8 ans, les intérêts générés sont exonérés d’imposition dans la limite de 4 600 € (ou 9 200 € pour un couple). Pour la fraction supérieure, vous serez soumis à imposition.

L’assurance-vie pour ses enfants et ses proches

En matière de succession, l’assurance-vie présente également des avantages indéniables. Tout d’abord, elle vous permet de choisir le bénéficiaire de votre choix. Le plus souvent, il s’agira de votre conjoint, de vos enfants ou de vos petits-enfants. Rien ne vous empêche cependant de privilégier une autre personne, celle-ci n’ayant pas l’obligation de faire partie de vos héritiers. La liberté de désigner la ou les personnes de votre choix ne peut être remise en cause, sauf dans le cas où un ayant droit (descendant, à défaut conjoint survivant) engagerait une action en justice en raison de primes versées manifestement exagérées. Cela peut notamment être le cas si ces primes sont supérieures à la réserve héréditaire (part du patrimoine qui doit obligatoirement revenir aux descendants ou, en leur absence, au conjoint survivant).

L’assurance-vie – au bénéfice de votre enfant, de votre conjoint ou d’une autre personne – présente un autre intérêt : à la suite de votre décès, le capital ou la rente versés aux bénéficiaires n’intègrent pas la succession. Ces derniers peuvent ainsi profiter d’une exonération plus ou moins importante, dont le montant dépend de l’âge que vous aviez au moment du versement des primes sur le contrat (9).

  • Primes versées avant vos 70 ans (9) : chaque bénéficiaire profite d’un abattement maximum de 152 500 € sur la part d’épargne d’assurance-vie qu’il perçoit, permettant d’exonérer le capital que vous transmettez de droits de succession.
  • Primes versées après vos 70 ans (9) : dans cette situation, vos bénéficiaires profitent d’un abattement cumulé pour l’ensemble des bénéficiaires de 30 500 € au maximum.

Pour constituer une épargne via l’assurance-vie pour ses enfants, son conjoint ou toute autre personne, il est donc préférable d’ouvrir son contrat le plus tôt possible. En plus de vous permettre de lisser votre effort d’épargne dans le temps, vos bénéficiaires pourront profiter d’un abattement plus important. Le montant de la transmission pourra ainsi les aider à faire face à votre disparition, notamment pour financer leurs études, un achat immobilier ou tout autre projet. Vous avez aussi la possibilité d'ouvrir un contrat d'assurance-vie au nom de vos enfants ou petits-enfants.

Assurance-vie : à quel âge souscrire ?

Jusqu’à quel âge peut-on souscrire une assurance-vie ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’existe pas d’âge limite pour l’assurance-vie : vous pouvez souscrire un contrat à n’importe quel moment, bien que certains assureurs puissent appliquer des limitations, notamment à partir de 85 ans, comme le recommande la Fédération Française de l’Assurance (10).

Vous pouvez donc ouvrir une assurance-vie à 30, 50, 70 ans ou même au-delà. Rien ne vous empêche non plus de souscrire un contrat pour le compte d’un enfant ou d’un petit-enfant. En réalité, plus vous vous constituez un capital tôt, plus vous profiterez d’avantages. Trois raisons l’expliquent :

  • le cadre fiscal est plus avantageux si vous faites un retrait après 8 ans ;
  • en cas de décès, vos bénéficiaires profiteront d’un abattement plus important sur les versements que vous avez réalisés avant vos 70 ans ;
  • vous disposez de davantage de temps pour épargner, ce qui vous permet de lisser votre effort et d’adapter votre stratégie d’épargne dans le temps.

À noter : bien que la fiscalité de l'assurance-vie évolue à partir de 70 ans, la souscription d'un contrat après ce seuil reste malgré tout intéressante, notamment pour ne pas toucher aux intérêts des versements déjà réalisés.

Les avantages de l’assurance-vie Macif

Souscrire une assurance-vie Macif, c’est d’abord l’opportunité de profiter d’une gamme de produits restreinte offrant un large choix de supports répondant aux critères d’investissement responsable et solidaire. L’idéal pour vous permettre de trouver une solution adaptée à votre profil et à votre projet. Découvrez ci-dessous les produits d’assurance-vie développés par Mutavie et commercialisés par Macif.

  • Multi Vie : cette assurance-vie se veut polyvalente et accessible. Elle vous permet en effet de mener à bien de nombreux projets, telles que la valorisation de votre épargne, la préparation de votre retraite ou encore la transmission de votre patrimoine. Avec les Sélections plurielles, le contrat permet aux épargnants, du débutant au plus averti, de rechercher plus de performance de l’épargne en investissant sur des supports labellisés et orientés vers la finance responsable. En contrepartie, l’épargnant prend en charge le risque de perte en capital.
  • Multi Horizon Retraite : ce contrat d’assurance-vie retraite proposé par la Macif, prenant la forme d’un PER individuel, est idéal pour préparer la fin de votre carrière professionnelle. Il vous donne accès à des supports en unités de compte spécifiquement sélectionnés pour ce contrat et gérés selon des principes d'investissement responsable. De plus, vous avez la possibilité de confier la gestion du contrat à des experts, via le mode Gestion Horizon Retraite, ou de vous en occuper par vous-même, via la Gestion Libre. 
  • Jeewan Patrimoine : idéal pour valoriser votre patrimoine, accessible et personnalisable, ce contrat vous propose plusieurs modes de gestion, divers supports répondant aux critères d’investissement responsable et différentes options pour personnaliser votre assurance-vie en fonction de vos objectifs et de votre profil d’épargnant ou d’investisseur.

Label-ISR-documents-officiels.png

logo-finansol.pngLabel-luxflag.png

GREENFIN-Logo.png

 

 

 

 

En plus de son expertise sur les contrats, les assurances vie Macif vous offrent de nombreux autres avantages (11) :

  • la possibilité de déléguer la gestion de votre épargne ou de vous en occuper par vous-même ;
  • un fonds en euros toujours intéressant et sécurisé, ainsi que le choix entre de nombreux supports en unités de compte ;
  • une équipe d'experts à vos côtés au quotidien pour vous accompagner dans la gestion de votre capital ;
  • de nombreuses options de gestion gratuites pour simplifier la répartition de votre épargne.

Sur les supports en unités de compte, il existe un risque de perte en capital supporté par l’épargnant. La valeur des unités de compte n’est pas garantie. Elle est sujette à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers. De ce fait, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Notre expertise en assurance-vie reconnue

Mutavie, filiale épargne assurance-vie de la Macif, est élue Service Client de l’Année 2021 dans la catégorie Assurance de personnes. Multi-Vie et Jeewan Patrimoine sont récompensés par Good Value for Money dans les catégories Epargne et Epargne Patrimoniale 2020/2021.

Logo_ESCDA_Fond Blanc.png

label_Multivie_220.png

LabelJeewanPatrimoine-220.png

 

 

 

 

 

 

(1) Source : Livret A – Service Public – 2020.
(2) Source : Livret de développement durable et solidaire (LDDS) - Service Public – 2020.
(3) Fiscalité plus importante lors d'un rachat avant 8 ans. Il convient donc de s'interroger lors d'un rachat sur la fiscalité applicable. De plus pour chaque Unité de Compte, une durée de placement est recommandée et précisée dans le DICI.
(4) Nets de frais de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux.
(5) Source : Les performances de supports des contrats - Mutavie – 2020.
(6) Montant de pension de droit direct pour les retraités résidant en France, après la prise en compte de l’éventuelle majoration pour enfants et des prélèvements sociaux.
(7) Source : Les retraités et les retraites - DREES – 2020.
(8) À l’exception des prélèvements sociaux, au taux de 17,2 %, qui s’appliquent chaque année sur les produits dégagés et dont le recouvrement est réalisé automatiquement par l’assureur.
(9) Pour un contrat ouvert après le 20/11/1991.
(10) Source : Recueil des engagements à caractère déontologique des entreprises d'assurance membres de la FFA - Fédération Française de l'Assurance – 2020.
(11) Dans les limites et conditions fixées au contrat.

 

 

Multi Vie et Jeewan Patrimoine sont des contrats d’épargne assurance-vie multisupports distribués par la Macif et assurés par MUTAVIE SE.

Multi Horizon Retraite est un contrat d’épargne retraite assurance-vie multisupport souscrit par l’Ageper, assuré par Mutavie et distribué par Macif.

AGEPER - Association pour la gestion de l’épargne retraite (association loi 1901) - 9 rue des Iris - CS 50000 - 79000 Bessines.

MUTAVIE SE - Société européenne à Directoire et Conseil de Surveillance. Entreprise régie par le Code des assurances. Capital 46 200 000 €. RCS B 315 652 263. Siège social : 9 rue des Iris - CS 50000 - Bessines - 79088 Niort Cedex 9.

Mots clés :
Partager l'article :
Un instant SVP...