Aller au menu Aller au contenu
Fermer le menu

Comment acheter un bateau ?

Vous rêvez d’acheter un bateau, neuf ou d'occasion et vous souhaitez en savoir plus sur les démarches à accomplir ? Quel que soit votre projet, retrouvez tous nos conseils et découvrez les formalités pour l’achat d’un bateau à moteur, de plaisance ou à voile.

Débutant ou navigateur confirmé : bien choisir votre bateau

Une question se pose lorsque l’on veut acheter un bateau : à moteur, semi-rigide, de plaisance, quel modèle choisir ? Tout dépend, en réalité, de vos besoins et de votre expérience en navigation : 

  • le niveau : si vous êtes débutant, il est conseillé de privilégier un navire facile à manœuvrer. En revanche, si vous êtes confirmé et passionné de régate, un riche choix de voiliers s'offre à vous.
  • le type de navigation recherché : vous souhaitez acheter un bateau habitable ou de plaisance ? Vous êtes tentés par l'achat d'un bateau de luxe ? Il est important de définir vos objectifs pour savoir quelle embarcation choisir : promenade en mer, plaisance et loisir, course, croisière, pêche...ou encore acheter un bateau pour faire le tour du monde ou pour le louer.
  • le budget : il doit idéalement inclure les éventuels coûts engendrés par les travaux d'entretien ou de rénovation, si le navire est d'occasion. Pour les bateaux neufs, l'achat d'équipements personnels ou de sécurité est aussi à prendre en compte.

Ces critères définis, affinez votre sélection selon les différents types de bateau que pouvez acheter : bateau à moteur, électrique, semi-rigide ou pneumatique, bateau de pêche, voilier (catamaran, trimaran, monocoque...), yacht… Pour cela, n’hésitez pas à vous renseigner sur les caractéristiques, les avantages et les inconvénients de chaque modèle.

Pour les plus connaisseurs et passionnés, la décision peut également se porter sur des marques et fabricants de références. Plus une marque est reconnue et distribuée, plus les réparations et les dépannages (pour les pièces détachées, par exemple) seront aisés !

Acheter un bateau neuf ou d’occasion ?

Acheter un bateau d'occasion ou un bateau neuf ? Le choix n'est pas toujours évident, mais plusieurs critères peuvent vous aider dans vos recherches. Quel est le budget maximal que vous pouvez accorder à votre achat ? Quel modèle privilégier selon votre niveau, votre disponibilité ou encore vos habitudes de navigation ?

Par exemple, acheter un bateau neuf peut présenter l’avantage de vous éviter des coûts liés à la remise en état d’un bateau d’occasion. De plus, votre bien neuf bénéficie d'une garantie constructeur. 

Vous êtes expérimenté et vous comptez assurer vous-même tous vos travaux d'entretien ? L'achat d'un bateau d'occasion est peut-être l'occasion de réaliser davantage d’économies.

Pour parfaire son apprentissage et son expérience en mer, un premier achat de bateau en occasion est une solution souvent privilégiée.  

 

Bon à savoir : Avec Macif Centre de Voile, la Macif vous accompagne dans l'apprentissage des techniques et des gestes de navigation indispensables.

Acheter un bateau de plaisance : à voile ou à moteur ?

Le bateau de plaisance est communément associé aux loisirs nautiques, de la promenade en mer aux croisières, en passant par les moments de détente. En réalité, ce terme englobe différentes embarcations et véhicules nautiques. Dans ce contexte, que privilégier alors entre l'achat d'un voilier, d’un petit bateau de plaisance ou à moteur  ? 

  • Les voiliers : si vous envisagez l’achat d’un bateau à voile, vous avez le choix parmi une large variété de modèles pouvant répondre à tous les besoins, niveaux et budgets, que ce soit les petits croiseurs, les multicoques, les habitables ou encore les voiliers de course.
  • Les semi-rigides : utilisés aussi bien par les formateurs dans les écoles nautiques, les secouristes que par les garde-côtes, les semi-rigides sont des embarcations puissantes et maniables permettant des interventions en urgence, mais aussi toutes sortes activités (plongée, entraînement, etc.). Et ceci, même dans une mer houleuse.
  • Les bateaux à moteur : pneumatiques ou à coque rigide, choisissez votre bateau à moteur en fonction de votre budget, de vos envies en termes de dimensions, d'aménagements intérieurs (cabines, cuisines, etc.) ou encore de performances. Sachez toutefois que plus le navire est imposant, plus il consomme d'énergie. Un critère à prendre en compte pour votre projet d’achat de bateau à moteur.
     

Acheter un bateau de pêche

Vous envisagez l’achat d’un bateau pour la pêche et la promenade en mer ? Vous rêvez plutôt à l’achat d’un bateau de pêche professionnel pour son aspect vintage ? Petits bateaux faciles à naviguer, avec console centrale, pneumatiques agiles et rapides pour trouver l’endroit idéal où jeter sa ligne… Il existe de nombreux types d’embarcations adaptées à toutes les expériences de pêche !
 

Les points de vigilance dans votre acte d’achat

Que vous soyez tenté par un bateau neuf ou d'occasion, plusieurs points sont à vérifier au moment de l’achat, comme l'état du navire, les équipements qui sont vendus avec (ou non), mais aussi le prix d'entretien du bateau

Quand acheter ?
Quel est le meilleur moment pour acheter un bateau ? Si le printemps et le début de l'été marquent le début de la haute saison pour les ventes, les prix proposés ne sont pas toujours les plus avantageux. Sachez également que durant l'automne, certains concessionnaires peuvent vous offrir l'entreposage d'hiver. Pour profiter des meilleurs prix de vente, il est donc important d'anticiper et de planifier votre recherche. 

Obligations du vendeur 
Pour acquérir le bateau de vos rêves en toute sérénité, assurez-vous également que le vendeur dispose de tous les documents nécessaires : acte de vente du  bateau, acte de francisation, titre de navigation, carnet d'entretien, etc.

L'état du bateau
Contrôle de la flottabilité, essai du bateau en mer, vérification du moteur en marche, inspection de la coque ou de la cale...Ne négligez aucun détail avant de réaliser votre achat. Faites également attention à la localisation du bateau que vous achetez. Des coûts et des contraintes peuvent découler du transport et de la livraison de votre navire. Par exemple, le bateau est-il vendu avec une remorque permettant de le transporter ? Faut-il en acheter une ?

Les équipements
Coffret de secours, équipements électroniques, outils de navigation...Assurez-vous que certaines installations sont bien présentes à bord, en prenant le temps d'inspecter le cockpit ou encore la cabine.

Acheter un bateau avec une place de port ?
Faire l'acquisition d'un bateau neuf ou d'occasion, c'est aussi investir dans l'achat d'un emplacement pour votre embarcation. Alors que certains professionnels proposent la vente de bateau neuf avec une place de port, des particuliers peuvent vous vendre leur bateau sans mouillage. Si c'est le cas, vous pourrez néanmoins effectuer une réservation auprès du port plaisancier de votre choix. Pour éviter toute mauvaise surprise, pensez à vérifier ce point.

Les frais annuels : coût annuel de l'entretien du bateau, formalités douanières, etc.
Après l'achat, un entretien du bateau est nécessaire afin de le conserver en bon état. Ainsi, il est important de prendre connaissance des frais annuels indispensables, ainsi que les coûts supplémentaires :  nettoyage de la coque, entretien du moteur, investissement dans l'armement de sécurité, mâtage, achat de jeux de voiles… 
 

Démarches et conditions de l’achat d’un bateau

Que vous achetiez votre bateau auprès d’un professionnel (comme un concessionnaire) ou un particulier, il est important de veiller au respect de certaines étapes. Entre l'achat d'un bateau neuf ou d'occasion, les démarches administratives peuvent varier, à l’exception des formalités telles que l'acte de vente du bateau, l'acte de francisation ou encore le titre de navigation. De manière plus spécifique, quel acte de vente pour un petit bateau entre particuliers est demandé ? Comment immatriculer son bateau afin d'être en règle ? 

→ Les obligations du vendeur :
Le vendeur doit remettre à l'acheteur un acte de vente rempli et signé par les deux parties. Un autre exemplaire est à envoyer au service de la DML (Délégation à la mer et au littoral). Le vendeur doit également transmettre la carte de circulation du bateau (ou « titre de navigation ») barrée avec la mention « vendu le » et signée. Enfin, pour la vente d'un bateau dont la longueur de coque est égale ou supérieure à 7 m et la puissance égale ou supérieure à 22 CV, un acte de francisation devra également être remis à l'acheteur.

→ Les obligations de l'acheteur :
En tant qu'acquéreur et nouveau propriétaire du navire, vous avez la charge de l'immatriculation après la vente du bateau de plaisance, que ce soit un voilier ou un bateau à moteur. Cette demande se fait auprès des Affaires maritimes.

 

Bon à savoir : Des garanties peuvent s'appliquer lors de l'achat de votre bateau : garantie légale contre les vices cachés, garantie contre le défaut de conformité, etc. Dans le contrat de vente, le vendeur a l'obligation de vous fournir une présentation claire et complète du bien.

Où trouver des bateaux à acheter et à vendre ?

De nombreux passionnés ou plaisanciers expérimentés font encore appel aux fabricants de bateau. En achetant votre bateau neuf auprès d’un professionnel certifié, le prix est potentiellement plus élevé, mais vous profitez d'autres avantages : garantie constructeur, service après-vente, disponibilité des pièces détachées...

Sur le marché des bateaux d'occasion, les sites d'annonces et les portails spécialisés sont nombreux. Du voilier de vos rêves au bateau à moteur rapide et maniable, vous pouvez affiner votre recherche à l'aide des filtres proposés par les sites de référence : par marque, par modèle, par gamme de prix, ou encore par année de construction...

Enfin, et contrairement à certaines croyances, faire appel à l'expertise d'un courtier en bateau de plaisance n'est pas forcément synonyme de dépenses onéreuses. Dans certaines situations, faire appel à des professionnels spécialisés dans le conseil peut se révéler utile. Votre budget est limité et vous ne voulez commettre aucune erreur ? Bénéficiez de conseils avisés pour l'achat de votre bateau, pour les démarches administratives (francisation, importation...), mais aussi d’un accompagnement pour la mise en relation avec des partenaires professionnels.
 

Acheter un bateau à l’étranger : ce qu’il faut savoir

Certains plaisanciers font le choix d'acheter leur bateau à l'étranger, que ce soit en Croatie, aux États-Unis, en Algérie, en Angleterre, en Grèce, en Italie, ou encore aux Antilles

Vous êtes à la recherche d'une marque ou d'un modèle introuvable sur le territoire français ? Vous souhaitez avoir accès à un catalogue de bateaux plus vaste ? L'achat à l'étranger peut vous permettre de trouver le bateau adapté à votre projet. D'autant plus que certains pays, comme le Pays-Bas ou le Royaume-Uni, sont réputés pour leur savoir-faire semi-artisanal. 

Cependant, acheter un bateau à l'étranger engendre des obligations d'ordre législatif, fiscal, ou, tout simplement, technique. De l'importation à l'immatriculation, sans oublier le transport, les démarches et les coûts impliqués diffèrent en fonction du pays, notamment si le pays se situe hors des limites de l’Union européenne, comme les États-Unis ou l'Algérie. Il est  fortement recommandé de se renseigner sur les formalités spécifiques.
 

Acheter un bateau sans le permis : c’est possible ?

Il est possible de réaliser l'achat d'un bateau fluvial ou sur mer, sans permis. Si la puissance de votre bateau à moteur ou voilier mixte n'excède pas les 6 CV, vous pouvez naviguer sur les eaux intérieures et en mer. Le cas échéant, un permis bateau n'est pas obligatoire. Les voiliers, étant classifiés comme des navires à toile (le moteur est un équipement auxiliaire), ils ne nécessitent pas la justification d'un permis pour naviguer. 

Toutefois, même si l'achat d'un petit bateau de 6 CV sans permis est autorisé, il est indispensable de maîtriser les règles et les gestes de la navigation. Si vous souhaitez franchir le pas et passer votre permis bateau, de nombreuses écoles proposent cette formation. À l’image de l'école de croisière Macif Centre Voile et ses formateurs, diplômés d'état, qui, depuis 1987, accompagnent les plaisanciers dans leur perfectionnement de la navigation : permis côtier, permis hauturier et perfectionnement motonautique.

 

Bon à savoir : Pour les bateaux de plaisance en navigation semi-hauturière, une radio VHF est obligatoire. Pour pouvoir vous en équiper, vous devrez attester d'un CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste) ou du permis plaisance. Attention, à l’étranger, les deux documents sont obligatoires.

Quel prix pour l’achat d’un bateau ?

Vous cherchez un bateau pas cher tout en évitant les pièges liés à ce type d’offres ?Au même titre que pour les véhicules terrestres, les bateaux sont soumis à une cote officielle. En tant que futur acheteur, vous avez la possibilité de calculer (en ligne) cette cote auprès de professionnels maritimes et d'experts du nautisme comme L'Argus Marine. Cette précaution vous garantira de trouver le juste prix pour votre achat de bateau, notamment s'il est d'occasion.

Le prix d'un bateau dépend de plusieurs critères : 

  • son type (voilier, yacht, zodiac, petit bateau à moteur...) ;
  • ses dimensions ;
  • la puissance de son moteur ; 
  • ses équipements intérieurs et extérieurs ;
  • ses installations électriques ;
  • les matériaux utilisés (pour la coque ou le pont, par exemple);,
  • l'usage (pêche, course, croisière, promenade...).
     

Quels crédits et financements pour acheter un bateau ?

Vous disposez d’un budget limité et vous vous demandez comment financer l'achat d'un bateau en toute sérénité ? La Macif vous propose des solutions sur-mesure. 

→ Souscrivez un crédit bateau pour votre projet d'achat. Une solution de financement dédiée qui s’adapte à votre projet et à votre budget. Vous pouvez ainsi emprunter jusqu'à 300 000 €, sur une durée d'1 an à 15 ans. En tant que sociétaire emprunteur, vous devrez fournir un justificatif d'achat (1).  
 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.
Organisme prêteur Socram Banque 

 

Demander un crédit bateau

 

→ Vous avez la possibilité d'acheter votre bateau en leasing (ou LOA pour « Location avec Option d'Achat »). Au terme d'une période de location déterminée dans le contrat signé avec l'organisme de financement, vous pouvez en devenir le propriétaire si vous le désirez.

 

Bon à savoir : Vous êtes un professionnel et songez à acheter votre bateau avec une SCI (Société Civile Immobilière) ? Sachez que cette transaction engendrera une requalification fiscale auprès de l'administration, le bateau étant un bien mobilier et non immobilier. Si votre activité est commerciale, il est plutôt conseillé d'effectuer votre achat avec un autre statut juridique comme EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ou SARL (Société À Responsabilité Limitée).

 

(1) Sous réserve d’acceptation par l’organisme prêteur Socram Banque. Macif agit en qualité de mandataire exclusif en opérations de banque et en services de paiement pour le compte de Socram Banque. N° Orias 13005670 (www.orias.fr) 

Les crédits à la consommation proposés par la Macif sont des produits SOCRAM BANQUE, Société anonyme. Capital 70 000 000 €. RCS NIORT 682 014 865. Siège social : 2 rue du 24 février CS 90000 79092 NIORT cedex 9. Mandataire d’assurance n° ORIAS 08044968 (www.orias.fr). 


 

 

 

Mots clés :
Partager l'article :
Un instant SVP...