Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

La vue, votre meilleure alliée au volant

Près de 90 % des informations nécessaires à la conduite sont visuelles. Prenez quelques précautions pour voir et être vu.

 

Eclairage du véhicule

Pour bien voir sur la route et être vu par les autres, vérifiez le fonctionnement des phares et des feux arrière avant de prendre la route. Imposez vous une règle : nettoyer les équipements, une fois par semaine.

Lavez le pare-brise, les vitres et les rétroviseurs, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Vérifiez l’état de marche des essuie-glaces à l’arrivée de l’automne. Disposez toujours d’une réserve suffisante de liquide lave-glace.

Utilisez le bon éclairage en fonction des conditions climatiques :

  • les feux de croisement quand la chaussée n’est pas suffisamment éclairée ou quand vous risquez d’éblouir les autres
  • les feux de route sur une chaussée sans éclairage, aussi bien en ville que sur route. Passez en feux de croisement à l’approche d’un véhicule circulant en sens inverse


Votre champ de vision

Regardez loin pour mieux maîtriser la trajectoire et anticiper les risques.

Soyez attentif aux imprévus. Tout en privilégiant une vue de face, votre regard balaie également les rétroviseurs et les zones latérales.

Votre champ de vision doit être dégagé à tout moment. Évitez autocollants, pare-soleil, rideaux, vitres surteintées et objets encombrants.


Trouble de la vue

Les troubles de la vue apparaissent parfois sans que l’on s’en aperçoive immédiatement ! Que vous portiez ou non des lunettes, notre acuité visuelle change avec l’âge.

Quand la vue se dégrade, plusieurs phénomènes se produisent :

  • difficultés d’accommodation
  • rétrécissement du champ visuel
  • hypersensibilité à la lumière
  • perception du relief

Vous devez consulter régulièrement un ophtalmologue. Il contrôlera l’évolution de votre vue et apportera les conseils adaptés.


Conduite de nuit

Beaucoup de conducteurs redoutent l’éblouissement et la gêne causée par l’abaissement de l’acuité visuelle la nuit.
Quand vous croisez un autre véhicule :

  • regardez le bord droit de la chaussée
  • faites un bref appel lumineux avec les feux de route
  • ralentissez car il y a risque d’aveuglement quelques secondes
  • réglez le rétroviseur en position de nuit

En cas d’éblouissement, prévenez le conducteur en passant la main devant le rétroviseur ou en faisant clignoter les feux stop. Vous pouvez également ralentir pour l’inciter à dépasser.

 

Mots clés :
Autos Véhicules Senior Santé Prévention

Document associé

Soignez votre vue: 90% des informations pour conduire sont visuelles
PDF  327 Ko

Partager l'article :

Un instant SVP...