Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Affronter les frimas de l'hiver

 

Neige, froid, pluie, verglas, brouillard… Petits rappels de l'entretien et des préparatifs spécifiques pour rouler l'hiver en toute sécurité.

 

Bien voir et être vu

L’hiver, il fait nuit plus tôt. La pluie, la neige et le brouillard réduisent aussi la visibilité. Pour être sûr de bien voir et d’être vu, vérifiez votre éclairage (veilleuses, phares, clignotants, feux stop et antibrouillard) et réglez ou faites régler par un professionnel la hauteur du faisceau lumineux. Nettoyez régulièrement votre pare-brise et pensez à utiliser votre gilet de sécurité et le triangle de présignalisation si vous êtes immobilisé sur la chaussée.


Au quart de tour

Si votre voiture couche dehors, une batterie fragilisée par les températures négatives risque fort de se retrouver à plat dès les premiers frimas. Au moindre doute, vérifiez sa charge et n’hésitez pas à la faire contrôler par un professionnel pour être sûr de vos déplacements.


Garder le contact

Pensez à vérifier la pression de vos pneus et leur état d’usure car des pneus en bon état adhèrent mieux. Dans les régions où la neige est épisodique, les chaînes seront suffisantes. Si vous habitez dans une région neigeuse, vous avez peut-être intérêt à investir dans des pneus hiver, adaptés à la neige et au froid. Faites monter les quatre roues hiver sur votre véhicule dès que la température descend sous les 7 °C.


Vérifications d'usage

Avant que le froid ne soit là, vérifiez le bon fonctionnement du chauffage, de la ventilation et du dégivrage de la lunette arrière. Une voiture dont l’habitacle a été correctement chauffé et désembué permettra une conduite plus souple et sécurisante. Remplacez les balais d’essuie-glaces s’ils laissent des traces, vérifiez le niveau d’huile et faites le plein de liquides antigel : refroidissement, lave-glaces…


Nécessaire à bord

En plus d’une bombe antigivre, d’une raclette et d’un chiffon, des gants et une pelle pliante vous seront bien utiles pour vous dégager de la glace et de la neige. En cas d’immobilisation forcée, une lampe de poche, un chargeur de téléphone, une couverture polaire et une de survie seront aussi les bienvenus.


A retenir

Lutter contre le gel pour ne pas retrouver votre pare-brise recouvert de givre au petit matin, recouvrez-le d’un carton prédécoupé ou de papier journal. Pensez à relever les essuie-glaces pour éviter d’abîmer le caoutchouc des balai ou à intercaler un bouchon de liège entre chaque balais et le pare-brise. Ne serrez pas le frein à main qui pourrait se bloquer ; passez plutôt une vitesse.

Mots clés :
Autos Sécurité routière

Partager l'article :

Un instant SVP...