Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Attention aux distracteurs, et bannissons certaines attitudes au volant !

Les distracteurs peuvent être définis comme l’ensemble des outils d’aide à la conduite issus des nouvelles technologies, qui génèrent une charge mentale supplémentaire aux conducteurs.
Ainsi, les distractions majeures qu’ils peuvent générer sont souvent à l'origine de nombreux accidents.

Quelques chiffres:

  • Le facteur « perte de vigilance » est présent dans 12% des accidents
  • Dans ¾ de ces accidents, le conducteur perd le contrôle du véhicule.
  • Une communication téléphonique multiplie par 3 le risque d’accident 
  • Un accident corporel sur 10 serait lié à l’usage du télephone(source expertise collective IFSTTAR-INSERM avril 2011)

Les risques :

  • Ils perturbent les capacités d’analyse de l’environnement lors de la conduite, 
  • Ils  augmentent le temps de réaction et la prise de décision, 
  • Ils accroissent fortement le risque d’accident en cas de survenance 
  • d’une situation d’urgence, ou imprévisible.

Rappels :

Que l’on soit conducteur d’un véhicule ou simple piéton, évoluer dans le trafic routier nécessite une attention soutenue permanente.

À ce titre, il est nécessaire de rappeler que l’usage en main d’un téléphone en conduisant est strictement interdit, et depuis le décret du 1er juillet 2016 les écouteurs le sont également.

Utiliser les dispositifs intégrés au véhicule pour téléphoner n'est pas sanctionné. Le conducteur n'a alors rien ni dans les mains ni sur les oreilles.

Réglementation

Il est interdit et puni d'une amende et d'un retrait de 3 points, de conduire :

  • avec un téléphone tenu en main,
  • avec un dispositif porté à l'oreille permettant d'émettre du son (kit mains libres, écouteurs, casques audio, etc.).

En cas d'accident corporel, un juge pourra consulter l’opérateur téléphonique pour obtenir le journal d’appel et retenir cette circonstance à l’encontre du conducteur faisant usage de son téléphone.

Nos conseils :

  • Ne sous-estimez pas l'importance de l'attention permanente sur la route,
  • Ne cédez pas à la tentation de faire plusieurs choses à la fois (arrêtez-vous si vous devez faire une autre activité: téléphoner, réglages GPS...)
  • Préparez tous les accessoires nécessaires à votre trajet avant le départ(GPS, équipements à installer en cas de neige par exemple) 
  • Pensez à prévoir de quoi occuper les enfants. 
  • En cas d'appel, laissez votre messagerie s'enclencher. 
  • Si vous devez passer un appel de toute urgence, demandez l'aide d'un passager ou arrêtez-vous dans un lieu approprié. Assurez-vous à votre tour que votre interlocuteur n'est pas au volant !

 

Le saviez-vous ?

La conversation téléphonique(kit mains-libre ou pas) sollicite des aires cérébrales nécessaires à l'activité de conduite. Sans en avoir toujours conscience, le conducteur qui converse avec un interlocuteur à distance l'oblige à visualiser une image mentale (d'une personne ou d'une situation) qui se substitue à l'image de la route! D'où les erreurs lors de sorties d'autoroute par exemple pour les cas les moins graves ! Être en conversation téléphonique en même temps que regarder un film montre la difficulté de se concentrer sur plusieurs tâches simultanées.

Tout comme en voiture, les usagers qui se déplacent à deux-roues ou à pied peuvent être distraits par l'usage du téléphone, ou par le port d'un casque audio ou d'oreillettes. Cela peut s'avérer dangereux puisqu'ils n'entendent plus les bruits environnants.


Un cycliste avec de la musique dans les oreilles n'entendra pas une voiture sur le point de le dépasser et risque de faire un écart ou de tourner au même moment, percutant alors la voiture.


Un piéton au téléphone risque de traverser sans entendre un véhicule arriver, il peut alors se faire renverser.


Les piétons ont moins conscience de la nécessité d'être concentré sur leur environnement puisque leur vitesse est moins grande que celle d'une voiture. Pourtant, ils sont eux aussi en interaction avec les autres usagers et risquent une collision, notamment lors de la traversée de chaussées.

Autres distracteurs possibles hormis le téléphone et ses diverses applications : musique, affiches et même nos préoccupations mentales…!!! 

Mots clés :
Particuliers Sécurité routière Véhicules
Partager l'article :
Un instant SVP...