Aller au menu Aller au contenu
L'actualité de la Macif

Cheminée et poêle à bois : les précautions

Vous avez décidé d’opter pour le chauffage au bois chez vous, plus chaleureux et économique que le chauffage traditionnel. Pour vous assurer une sécurité optimale, il est important de faire un point sur quelques précautions d’usage.

Installation d’une cheminée ou d’un insert

Ces installations doivent répondre à des normes très précises  pour limiter tout risque lors de l’utilisation de votre cheminée notamment l’écart au feu. Si vous prévoyez l’installation d’un insert, vérifiez l’étanchéité et la résistance du conduit, les fumées dégagées par un foyer fermés sont plus élevées que celles d’un foyer ouvert
Par ailleurs, si vous souhaitez habiller votre insert d’une hotte décorative, privilégiez les matériaux non combustibles  et n’oubliez pas les grilles de décompression pour évacuer la chaleur. 
Faites toujours appel à un professionnel pour toute installation ou modification d’un conduit existant et pour l’installation d’un insert. Pensez à bien vérifier que ce professionnel est bien assuré pour la réalisation de ce type de travaux.
 

Entretien des conduits

Le ramonage est obligatoire et prévu par le Règlement sanitaire départemental , il doit être réalisé a minima une fois par an, deux fois par an si votre cheminée est équipée d’un insert ou  si vous faîtes brûler des bois résineux (une fois pendant la période de chauffe, en hiver et une fois en fin de saison) que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement.
Le ramonage consiste à passer un hérisson dans l’intégralité du conduit pour décoller  la suie et les résidus qui peuvent entraver la bonne aspiration des fumées voire provoquer un incendie.  Toute autre technique est déconseillée. 

Un défaut de ramonage peut être verbalisé (contravention jusqu’à 450€) et surtout, vous pouvez être moins indemnisé en cas d’incendie.
Evitez l’utilisation des bûches de ramonage peu efficace et difficile d’utilisation et préférez faire appel à un professionnel qui vous remettra un justificatif de ramonage, qui peut s’avérer être utile en cas de sinistre … 

Le combustible

Tout  bois n’est pas bon pour faire un bon feu ! 
Choisissez du bois bien sec et adapté tels que le charme, le chêne, le hêtre, l’orme, le noyer et évitez le châtaignier, l’acacia ou les résineux qui éclatent en brûlant ainsi que le bois jeune et humide.  Quel que soit le bois que vous avez choisi, ne procédez jamais à un chargement en bois excessif.

N’utilisez jamais du bois de récupération comme des planches, le bois de menuiserie, les palettes et le bois traité (vernis ou peint) qui peuvent émettre des fumées et vapeurs toxiques. De même éviter de brûler des pages de magazines en papier glacé et les ordures ménagères.

Enfin, n’hésitez pas à relire le mode d’emploi de votre insert, les combustibles recommandés y sont précisés.
 

Précautions d’utilisation

En utilisant une cheminée, il se produit parfois des éclats incandescents, équipez la cheminée ou l’insert d’un pare-feu afin d’éviter les projections de braise, notamment en présence d’un sol combustible (parquet, moquette).

Évitez d’approcher des sièges ou des coussins, et de stocker le bois sous ou à côté de la cheminée. De même, éloignez du conduit les matériaux inflammables.

Contrôlez régulièrement le joint d’étanchéité de votre insert et remplacez-le s’il laisse 
passer des fumées ou gaz.

Ne laissez pas votre cheminée allumée la nuit, sans surveillance.
Laissez bien refroidir les cendres avant de les jeter.
 

Halte à l’intoxication au monoxyde de carbone !

Ne bouchez jamais les aérations de votre logement et veillez à bien ventiler bien la pièce pour éviter tout risque d’intoxication, au moins 10 minutes par jour, surtout pendant la période de chauffe.

Si ce n’est pas déjà fait, installez un détecteur de fumées dans votre logement, celui-ci est obligatoire et vous permettra d’être averti en cas d’incendie. En effet près de 2/3 des victimes d’incendie succombent asphyxiées dans leur sommeil faute d’avoir été réveillées.

Plus de conseils : Electricité, gaz et cheminée sans risque 

Mots clés :
les dangers du quotidien Mon logement Habitation
Partager l'article :
Un instant SVP...