Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Consommation d'alcool

Soirée arrosée hier pour fêter mon anniversaire. Je ne me sentais pas très bien ce matin sur la route et j’ai eu du mal à percuter sur les panneaux…

La consommation d’alcool constitue un risque majeur sur la route. On le retrouve dans 30% des accidents qui ont entraîné au moins un tué. 
Cela représente environ 1000 tués chaque année.
On confond souvent ivresse et alcoolémie :

  • Un consommateur  très occasionnel aura rapidement une sensation d’ivresse
  • Un consommateur régulier aura une sensation d’ivresse retardée

Ne se sentant pas ivre il consomme plus et peut décider de conduire alors que son alcoolémie est positive

85% des accidents mortels causés par l'alcool sont dus à des buveurs occasionnels, soirées de week-end notamment. La première cause d'accidents mortels est l'alcool (environ un tiers des accidents

Chez les conducteurs de 18 à 24 ans, la présence d'alcool est détectée dans de nombreux accidenta graves, notamment les nuits des week-ends. Cela représente un quart des accidents mortels.

Les risques :

Difficultés pour prendre des décisions : Problème pour adapter la conduite aux circonstances
Allongement du temps de réaction : Distance d'arrêt plus grande...
Sensation d'euphorie: le conducteur prend des risques qu'il n'aurait pas pris en temps normal
Mauvaise coordination et synchronisation des gestes
Perturbation de la perception :

  • l'estimation des distances est modifiée (danger pour les dépassements)
  • la vision latérale est affectée (difficulté pour voir les panneaux, les rues perpendiculaires, les piétions prêts à traverser)

Rappel :

L'alcoolémie, c'est-à-dire la quantité d'alcool dans l'organisme, se mesure de 2 façons : 
en gramme par litre de sang (g/l) ou en milligramme par litre d'air expiré (mg/l)

  • à 0,50 g/l de sang, le risque d'accident mortel est déjà multiplié par 2.
  • à 0,80 g/l il est multiplié par 10.

En cas d’infraction :

  • Retrait de 6 points
  • Forte amende
  • Rétention immédiate du permis pour 72 au plus
  • Véhicule immobilisé, sauf si un conducteur sobre peut conduire

Nos conseils :

  • Mieux vaut ne pas se fier aux sensations  liées à l'alcool qui sont variables et subjectives. 
  • En cas de doute, notamment un lendemain de fête par exemple, auto-évaluez votre alcoolémie en utilisant un éthylotest, ce sera plus fiable! 
  • Munissez-vous au moins de 2 éthylotests dans votre véhicule.
  • Désignez un « Sam » celui qui ne boit pas lors de la soirée, pour assurer au volant!
Mots clés :
Véhicules Particuliers Sécurité routière

Partager l'article :

Un instant SVP...