Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Jeunes : conduire sans risque

Alcool, drogue, fatigue… Modifiez vos comportements quand vous prenez la route, surtout en deux-roues.

 

Alcool et cannabis

Une fête qui finit mal, est-ce toujours une fête ? Plus de la moitié des morts sur la route à cause de l’alcool sont des jeunes âgés de 18 à 25 ans. Car l’alcool nous piège plus vite qu’on ne le pense :

  • le champ de vision se rétrécit
  • les gestes manquent de précision
  • on apprécie mal les distances
  • on réagit mal ou tard aux dangers de la route
  • on prend des risques que l’on ne prendrait pas d’habitude

Boire une chope de bière, un cocktail, un verre de vin ou un whisky a des effets équivalents. Deux verres d’alcool, ou consommer une chope de bière et un verre de vin par exemple, c’est déjà 0,5 g d’alcool par litre de sang. C’est suffisant pour risquer sa vie sur la route, sans parler du retrait de points et de la forte amende à payer en cas de contrôle.

Plusieurs solutions pour passer une bonne soirée, sans être piégé par les effets de l’alcool :

  • amusez-vous en restant sobre
  • désignez un conducteur qui restera sobre
  • restez sous le seuil légal de 0,5 g d’alcool par litre de sang. Emmenez un alcootest pour contrôler votre alcoolémie avant de reprendre le volant.

Les drogues, le cannabis compris, ont des effets extrêmement néfastes sur la conduite. La consommation de cannabis multiplie par 15 la probabilité d’accident. Le cannabis nous prive d’énergie, alors que conduire demande d’être alerte, capable d’anticiper et de réagir rapidement au moindre risque.


Fatigue au volant

Étudiants, les sources de fatigue sont multiples : périodes d’examens, activités physiques, jobs d’étudiants ou encore soirées. Or, la fatigue a une influence sur notre comportement en voiture. Vous perdez en concentration, les réflexes sont plus lents, sans oublier que la conduite rajoute à la fatigue.

Dans une période de stress psychologique ou après une activité physique intense, prévoyez une nuit de sommeil complète avant de prendre la route.

Arrêtez-vous et faites une pause dès les premiers signes de fatigue :

  • picotement des yeux
  • raidissement de la nuque
  • paupières lourdes
  • bâillements.

Après un repas copieux, ne prenez pas immédiatement le volant. Ne comptez pas sur le café, la musique ou la cigarette pour vous tenir en forme. Seul le sommeil est réparateur.


Vitesse et tenue de route

Roulez vite est parfois une affaire d’ego. La conduite n’est pas un jeu vidéo. Le respect des limitations de vitesse réduit la probabilité d’accident.

Respectez la distance de sécurité avec les autres véhicules. Plus vous roulez vite, moins vous aurez de chance de freiner à temps pour éviter un choc.

 

Mag_mobilite_vitesse.png

 

Mots clés :
Véhicules Sécurité routière Jeune

Document associé

Cyclo, soirée, alcool, drogue... Conseils pour rouler en sécurité
PDF  1476 Ko
Partager l'article :
Un instant SVP...