Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu
actualite-conseil

Prévenir les fuites d'eau

Des précautions simples et peu contraignantes pour éviter nombre de dégâts et des réparations coûteuses et perturbatrices.

Évitez les fuites d'eau

Avant de faire fonctionner votre machine à laver, assurez-vous de la solidité du tuyau d’évacuation des eaux.
Une fuite d’eau dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, etc.) peut être la conséquence d’un joint perméable : vérifiez régulièrement son étanchéité. 
Si vous vous absentez quelques jours, fermez l’arrivée d’eau, sinon vous risquez de ne pas être couvert par votre contrat en cas de dégât des eaux. Pensez aussi à fermer toutes les fenêtres.


Assurez-vous qu’il y a bien un robinet de coupure générale et qu’il est facilement accessible. 
Installez un robinet de coupure de l’alimentation en eau de votre lave-linge et fermez-le après chaque utilisation. Eviter de le faire fonctionner en l’absence de tout occupant.
Pensez à faire enlever la mousse du toit et vérifiez que vos gouttières ne sont pas obstruées.
Surveillez les fuites de la toiture et dégagez les gouttières de ce qui peut les obstruer.

Traquez la fuite cachée :

Faites ce test : relevez le compteur d’eau avant d’aller vous coucher et relevez-le en vous levant le matin avant d’utiliser l’eau. Si le compteur a tourné pendant la nuit, il y a une fuite cachée dans les murs ou sous les équipements sanitaires. Même minime, il faut la réparer afin d’éviter le gaspillage et des dégâts.


Demandez à un plombier une vérification générale de vos installations - en particulier dans les immeubles anciens. Cette vérification permettra souvent d’identifier les signes annonciateurs de fuite.

  • une soudure qui suinte ;
  • un siphon qui goutte ;
  • des joints horizontaux perméables au pourtour de vos installations sanitaires. 

Que faire en cas de fuite :

Coupez le robinet d’alimentation d’eau ou faites intervenir le plombier. Si l’origine des dégâts est extérieure à votre logement, prévenez votre voisin, le syndic de l’immeuble ou votre propriétaire si vous êtes locataire. Si la situation le justifie, les pompiers sont habilités à pénétrer dans le logement à l’origine du dégât des eaux.

Démarches auprès de votre assureur :

Vous avez cinq jours à partir de la constatation du sinistre pour déclarer le sinistre à votre assureur. Selon le montant ou la nature du dégât, un expert prendra contact avec vous pour évaluer les dommages. Faites sécher ce qui peut l’être et conservez les objets endommagés par l’eau jusqu’à l’évaluation de l’expert.

Constat amiable mode d'emploi :

Si plusieurs logements sont endommagés, il existe un constat amiable « dégâts des eaux » comme pour les accidents de la route. L’assureur n’exige pas le constat amiable pour enregistrer votre déclaration et pour missionner un expert. Toutefois, conservez-en un exemplaire si vous l’avez renseigné, pour le mettre à disposition de l’expert en cas de besoin.

Anticipez avec le détecteur d'inondation :

L’offre de télésurveillance Macif évolue. En plus du système de prévention vol et du détecteur de fumée, reliés à la station de télésurveillance, la Macif propose désormais le détecteur inondation pour prévenir un dégât des eaux.


En cas de fuite d’eau, grâce à ce détecteur placé aux endroits ou pièces sensibles, une alarme se déclenche et l’abonné est alerté par la station de télésurveillance accessible proposée en option dans l’offre de télésurveillance réservée aux sociétaires Macif et mise en oeuvre par Inter mutuelles téléassistance.

Mots clés :
Mon logement Risques naturels Accidents domestiques Habitation
Partager l'article :
Un instant SVP...