Aller au menu Aller au contenu
L'actualité de la Macif

Reprendre la route après le confinement

Après ces semaines de confinement, rien ne sera plus comme avant et pourtant la vie va reprendre son cours petit-à petit et les déplacements quotidiens aussi.


A pieds, en voiture, à moto, en transports en commun, etc.., nous allons reprendre le chemin du travail et nous déplacer pour accomplir nos occupations diverses.

Néanmoins, contraints par la situation, nos habitudes de vie ont été modifiées dans de nombreux domaines et nos déplacements ont souvent été réduits à l’indispensable.

Reprendre la route dans ce contexte particulier et inédit n’est pas neutre et peut influencer nos comportements au volant.

Quelques conseils MACIF pour vous accompagner dans cette reprise :

Faites-vous confiance

Il est tout-à-fait normal de ressentir une certaine appréhension à reprendre le véhicule, surtout si durant cette période vous n’avez peu voire pas conduit. Rassurez-vous, les automatismes déjà acquis par l’expérience reviennent vite. Si cette appréhension s’avérait évoluer vers un stress, préparez-vous à « une reprise en douceur » de la conduite. Anticipez la reprise réelle de vos activités et prévoyez des déplacements sur des parcours connus pour vous familiariser à nouveau à la conduite. Augmentez le temps de trajet habituel sera un élément qui vous permettra de limiter la pression sur les premiers déplacements.

Conduisez en pleine conscience

La crise sanitaire que nous traversons tous occupe largement nos pensées et peut venir perturber l’attention que nécessite la conduite automobile. Pour cette reprise, autant que possible, efforcez-vous de concentrer toute votre attention sur la conduite. Rappelez vous qu’il ne faut pas utiliser son téléphone en conduisant  et essayez au maximum d’isoler les préoccupations générées par la reprise du travail. Inutile de rappeler que conduire est une activité qui nécessite toute l’attention qui ne doit pas être altérée par diverses sources de distraction.

Ne relâchez pas votre attention vis-à vis des règles

Se déplacer à nouveau après une période de restriction peut être vécu comme une liberté retrouvée. Si l’on y ajoute le plaisir de conduire et de se déplacer, soyez vigilant à ce que cela n’entraine pas un certain relâchement dans le comportement et le respect du Code de la route. Le Code de la route permet à tous les usagers de partager  le même code de communication quel que soit le mode de déplacement utilisé et ainsi assurer la sécurité de tous.

Réapprenons à partager la route

Dans la vie comme sur la route prenons soin des uns et des autres. Nos déplacements, réduits à l’essentiel, ont été effectués dans un contexte de faible circulation et le déconfinement va désormais entrainer une augmentation du trafic. N’oublions pas que le milieu urbain est un lieu de vie, d’échanges et de rencontres et que la courtoisie et le respect des autres usagers sont la base d’une bonne cohabitation. Gardons aussi à l’esprit que l’on n’est jamais seul sur la route et qu’une succession de facteurs peut avoir des conséquences graves, surtout pour les usagers fragiles.

 

Cette situation nous a conduits à nous recentrer sur l’essentiel et n’est-ce pas là une occasion de se rappeler que la route doit être partagée avec civisme et citoyenneté ?

Mots clés :
les dangers de la route Camping-car Autos 2 roues
Partager l'article :
Un instant SVP...