Aller au menu Aller au contenu
L'actualité de la Macif

Sécuriser la maison pour ne pas chuter

Les accidents à la maison dépassent parfois les simples bobos. Une méthode ludique pour former ses enfants aux risques.

Les chutes tuent chaque année plus de 10 000 personnes. Les personnes âgées de 65 ans et plus sont les plus touchées (surtout après 85 ans). 

  • 1/3 des plus de 65 ans et la moitié des plus de 85 ans font au moins une chute chaque année 
  • 2 chutes sur 3 interviennent au domicile.

Une large part de ces accidents peut être évitée. Pour cela, sécurisez la maison et faites passer le message aux personnes âgées de votre entourage. Chez les plus de 65 ans, 78 % des chutes ont lieu au domicile.

 

Sources : Santé publique France, novembre 2019

Agir pour éviter les chutes

Des difficultés à garder l’équilibre, consommer plus de 4 médicaments différents par jour ou encore ou la baisse de la vue sont des signes avant-coureurs. Vous ou la personne concernée est alors plus sensible aux chutes. Dans ce cas :

  • Évitez les tapis en bas des marches de l’escalier (par ailleurs bien éclairé avec un interrupteur en haut et en bas) et les descentes de lit. Fixez les tapis avec de l’adhésif double face pour ne pas glisser dessus.
  • Optez pour des ampoules de modèles plus éclairants. Mettez une lampe supplémentaire dans les pièces sombres. Préférez les éclairages par plafonnier, ou des éclairages à détection automatique.
  • Rangez les câbles électriques le long des plinthes.
  • Mettez à hauteur d’homme tout ce qui vous sert régulièrement, notamment dans la cuisine. Si vous grimpez sur un tabouret pour attraper des ustensiles, une réorganisation s’impose.
  • Prévoyez des travaux sur les sols glissants ou vieillissants Ils doivent être plats, sans pièges ni chausse-trappes. Des aides publiques sont accordées pour réaliser les aménagements importants. Si une latte du plancher se soulève, contactez rapidement un artisan. Vous pouvez vous faire aider d’un ergothérapeute pour vous conseiller.
  • Installez une barre d’appui à la sortie de la baignoire et un tapis antidérapant.
  • Prévoir une porte de salle de bain qui s’ouvre vers l’extérieur en cas d’urgence (ou le cas échéant une serrure ouvrable de l’extérieur). 

Testez vos connaissances

Évaluez les risques de chute dans votre intérieur.
Si vous cochez :

Entre 6 et 7 cases, vous avez tout fait – ou presque – pour prévenir les chutes.
Entre 4 et 6, un effort supplémentaire vous mettra à l’abri.
Entre 0 et 3, vous n’êtes pas à l’abri d’une chute.

☐ Aucun recoin de votre maison ne manque d’éclairage.

☐ Vous n’avez pas besoin d’un escabeau pour atteindre des objets utilisés quotidiennement.

☐ Vous n’avez ni carreau de carrelage ni latte de plancher décollé.

☐ Un tapis antidérapant est installé dans votre baignoire ou votre douche.

☐ Une barre d’appui est installée dans vos sanitaires.

☐ Tapis, carpettes et descentes de lit ou d’escalier sont fixés au sol par un adhésif.

☐ Aucun câble électrique ne traîne dans un endroit où vous circulez. 

☐ Je ne consomme que 2 médicaments pas jours.

☐ Ma dernière visite chez un ophtalmologiste date de moins de 2 ans.

 

Mots clés :
santé et autonomie Ma retraite Habitation Mutuelle Santé / Prévoyance
Partager l'article :
Un instant SVP...