Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Contrôle technique : quand et comment

Éviter les mauvaises surprises : entretenez votre véhicule et n’oubliez pas de prendre un rendez-vous dans un centre agréé.

Le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules particuliers et utilitaires légers, y compris ceux de moins de 3,5 tonnes.

Près de 4 700 centres agréés sont autorisés à réaliser le contrôle technique. Ils sont identifiables grâce à un panneau officiel. C’est à vous de prendre l’initiative. Si vous oubliez d’effectuer l’opération, votre véhicule peut être immobilisé, vous paierez une amende et vous devrez effectuer le contrôle technique dans la semaine !

Points vérifiés

Le contrôle technique évalue la sécurité et l’impact sur l’environnement du véhicule. Il porte sur 125 points de contrôle répartis en 10 catégories principales :

  • identification du véhicule
  • direction
  • freinage
  • organes mécaniques
  • liaisons au sol
  • visibilité
  • éclairage et signalisation
  • carrosserie et structure du véhicule
  • niveau de pollution et niveau sonore
  • équipements

Si l’examen est satisfaisant, vous recevez un autocollant attestant de la conformité de votre véhicule au contrôle technique.

Si le contrôle technique ne donne pas satisfaction, vous devez réparer les points concernés puis effectuer une contre-visite dans un délai maximum de deux mois, muni du procès verbal établi lors de la première visite.

Quand effectuer un contrôle

Vous achetez une voiture neuve, vous devez effectuer le 1er contrôle technique trois ans et demi après l’achat, puis ensuite tous les deux ans. Par exemple, votre véhicule est mis en circulation pour la première fois le 15 juin 2010. Vous effectuerez le contrôle technique entre le 15 décembre et le 14 juin 2014.

Vous vendez votre véhicule, vous devez détenir un contrôle technique daté de moins de six mois au moment de la vente.

Vous avez un véhicule utilitaire léger, vous devez réaliser tous les ans un contrôle antipollution.

Pour mémoire, le certificat d’immatriculation (ex-carte grise) mentionne la date du prochain contrôle technique. Ce dernier est valable deux ans.

Préparer le contrôle

Pour ne pas perdre de temps et d’argent dans une contre-visite, examinez par vous-même les points qui font l’objet de ce contrôle.

  • Vérifiez le fonctionnement des éclairages, des ceintures de sécurité et des essuie-glaces
  • Contrôlez l’état des rétroviseurs et du pare-brise
  • Testez la fermeture des portes et du capot
  • Détectez la présence de fuite de carburant ou d’huile
  • Vérifiez l’état des pneus

Idées fausses

« Tout va bien, ma voiture n’a aucun problème, j’ai passé le contrôle technique. » Faux, le contrôle technique ne vous garantit pas le bon état permanent de votre véhicule. Vérifiez toujours les différents points de sécurité.

« Tout va bien, ma voiture ne pollue pas, j’ai passé le contrôle technique. » Le contrôle technique vérifie que les gaz d’échappement répondent aux normes antipollution. Il ne garantit pas que votre véhicule ou votre conduite sont respectueux de l’environnement. À vous de choisir un véhicule moins polluant et d’adopter une conduite apaisée.

Mots clés :
Autos Camping-car
Partager l'article :
Un instant SVP...