Aller au menu Aller au contenu

Quel est le prix d’une assurance auto ?

Vous souhaitez savoir combien coûte une assurance auto ? Profil du conducteur, caractéristiques du véhicule… Le prix d’une assurance voiture dépend de nombreux critères. Retrouvez tous nos conseils pour évaluer le coût de votre assurance auto et trouver l’offre offrant le meilleur rapport qualité-prix-garanties.

Comment est calculé le prix d’une assurance auto ?

Que vous soyez un automobiliste expérimenté, un conducteur malussé ou même un jeune permis, le prix de l’assurance voiture est un élément essentiel pour trouver un contrat adapté à vos besoins. 

Les assureurs s’appuient sur de nombreux critères pour déterminer le coût de votre prime d’assurance auto :

  • votre profil de conducteur, tenant notamment compte de votre âge, de votre ancienneté de permis et de votre région d’habitation ;
  • vos antécédents d’assurance : sinistralité, taux de bonus-malus, conducteur résilié, etc. ;
  • l’usage du véhicule : le nombre de conducteurs et la nature des trajets réalisés (privé, professionnel, mixte, etc.) vont généralement avoir un impact sur le prix de votre assurance de voiture ;
  • les caractéristiques du véhicule : sa valeur, son ancienneté, sa catégorie, sa puissance ou encore sa motorisation (électrique, hybride, diesel, etc.) ;
  • le mode de stationnement : selon les assurances, le contrat pourra être moins cher si le véhicule est garé dans un box fermé plutôt que dans la rue, certains assureurs considérant que le risque de sinistre est alors moindre ;
  • les garanties souscrites et leurs modalités d’application (franchise, exclusions, etc.).

Assurance voiture : le tarif des principales formules

Avant de rechercher un contrat d’assurance auto pas cher, il faut savoir que la majorité des assureurs proposent trois grandes formules d’assurance, chacune avec un niveau de couverture et un tarif spécifiques.

  • L’assurance voiture au tiers : son prix est généralement inférieur aux deux autres formules, car elle vous accorde une couverture limitée. Bien qu’elle puisse intégrer différentes garanties selon les contrats, elle couvre principalement votre responsabilité civile, à savoir le minimum légal pour pouvoir circuler.
  • L’assurance auto intermédiaire : comme son nom l’indique, le prix de cette assurance voiture, couvrant aussi votre responsabilité civile, est médian. Bien qu’elle soit moins protectrice que l’assurance tout risque, elle renforce la formule au tiers avec différentes garanties supplémentaires. Selon les contrats, vous pourrez ainsi être assuré contre le vol, le bris de glace ou l'incendie de votre véhicule, par exemple. 
  • L’assurance auto tout risque : son prix, chez un même assureur, est supérieur aux deux autres formules, car elle vous couvre contre la plupart des sinistres. Selon les contrats, vous pourrez ainsi bénéficier d'une garantie pour les dommages matériels du véhicule et de diverses options (assistance panne 0 kilomètre, remboursement en valeur majorée en cas de destruction du véhicule, etc.).
Bon à savoir : bien que la plupart des assureurs proposent ces trois formules, ces derniers sont libres d’y intégrer les garanties de leur choix. Ainsi, il est possible que le prix d’une assurance tous risques chez un assureur soit inférieur à celui proposé par un autre, notamment car la couverture accordée est moindre. D’où l’importance de bien vérifier les garanties prévues au contrat.

 

Le prix d'une assurance auto jeune conducteur

En moyenne, le prix d’une assurance jeune conducteur est généralement plus important que pour un conducteur expérimenté. Pour en comprendre la raison, il convient d’abord de définir ce qu’est un jeune conducteur : il s'agit d'une personne qui a son permis depuis moins de 3 ans ou qui n'a plus été assurée depuis plus de 3 ans.

Si vous êtes considéré comme un jeune conducteur, le prix de l’assurance de votre voiture pourra être plus élevé pour différents motifs.

  • L’application d’une surprime : les assureurs ont la possibilité d’appliquer une surprime, majorant le prix des assurances auto jeune conducteur. Cependant, cette surprime est dégressive et disparaît obligatoirement après 3 années complètes d'assurance sans accident.
  • L’absence de bonus : à la souscription d'un premier contrat, le coefficient de réduction-majoration est automatiquement de 1. Le coût moyen d’une assurance auto jeune conducteur pourra donc être plus important que pour un automobiliste expérimenté, dont le bonus est de 0,5 par exemple.
  • Un risque plus important : que vous soyez jeune actif ou étudiant, le prix de votre assurance auto pourra aussi être plus élevé, car votre assureur est susceptible de considérer que vous représentez un risque de sinistre plus important, et ce, en raison de votre inexpérience, quel que soit l’âge auquel vous avez passé votre permis.
Bon à savoir : la surprime sur le prix de l’assurance voiture d’un jeune conducteur se cumule au système de bonus-malus, augmentant d'autant plus le montant de vos cotisations. Toutefois, le taux de surprime applicable est inférieur si vous avez suivi la formation anticipée d'apprentissage de la conduite : la première année par exemple, il est de 50 % contre 100 % pour un conducteur qui ne l'a pas suivie.

 

Assurance de voiture : un prix variable selon le véhicule

Tout comme votre profil de conducteur, les caractéristiques de votre véhicule ont un impact sur le montant de votre prime d’assurance auto. Pour savoir quelles sont les voitures les moins chères à assurer, il est donc important de connaître les différents critères que votre assureur peut retenir.

  • La catégorie : berline, SUV, break, véhicule de collection, sportive, 4x4, voiture sans permis… Le prix de votre assurance auto est susceptible de varier selon le type de véhicule, votre assureur pouvant considérer que certains présentent un risque plus élevé de sinistre que d’autres.
  • La puissance : le prix de l’assurance pour une voiture de 9, 20 ou encore 120 CV (chevaux fiscaux) sera généralement différent. Une fois encore, votre assureur considérera le plus souvent que les véhicules les plus puissants présentent un risque d’accident plus élevé. Par conséquent, le prix de votre assurance de voiture variera en fonction des chevaux fiscaux de votre véhicule.
  • La valeur : plus la valeur de votre véhicule est importante, plus le coût de votre assurance le sera aussi. En cas de sinistre, l’indemnisation accordée par votre assureur sera en effet plus élevée, notamment en cas de remplacement du véhicule. C’est pour cette raison que, par exemple, le prix de l’assurance d’une voiture électrique ou hybride sera plus cher que pour un véhicule thermique, la valeur de ce dernier étant bien souvent inférieure.
  • L’ancienneté : en règle générale, le prix de l’assurance pour une voiture neuve est plus élevé que pour un modèle d’occasion équivalent. Sa valeur étant bien souvent plus importante, le coût de l’indemnisation en cas de sinistre sera donc plus important, expliquant une prime plus onéreuse.
  • La sinistralité : vol, vandalisme, accident, bris de glace… Les assureurs s’appuient aussi sur le taux de sinistralité de chaque modèle de véhicules afin de calculer le montant de la prime. À titre d’exemple, une voiture pourra être moins chère à assurer qu’une autre si elle est beaucoup moins ciblée par les vols.
  • Le coût de réparation : en cas de réparation ou de remplacement de votre véhicule suite à un sinistre garanti, le montant de l’indemnisation risque d’être plus important si les pièces de rechange et la main-d’œuvre sont rares ou onéreuses. C’est pourquoi, le tarif d’une assurance pour une voiture de collection, électrique ou très peu commercialisée, pourra être plus important que celui d’un véhicule grand public.

Tarif d’assurance : et pour une voiture sans permis ?

Comme pour tout véhicule terrestre à moteur, vous avez l’obligation de souscrire une assurance pour votre voiture sans permis. Son prix sera d’ailleurs calculé selon les critères applicables aux autres modèles (profil du conducteur, lieu d’habitation, usage du véhicule, ancienneté, etc.). Il existe malgré tout une différence qui pourra avoir une incidence sur le tarif de l’assurance : une voiture sans permis n’est pas soumise au système de bonus-malus. Contrairement aux autres véhicules, le prix d’une assurance pour voiture sans permis ne pourra donc pas être minoré ou majoré en fonction du comportement de son conducteur.

Tarif de l’assurance auto : quel est l’impact du bonus-malus ?

Le coefficient de réduction-majoration, aussi appelé bonus-malus, a un impact sur le prix de l’assurance auto comme nous l’avons évoqué. Ce dispositif prévoit en effet une baisse ou une augmentation du prix de l’assurance auto en fonction des sinistres pour lesquels votre responsabilité a été reconnue durant une période de référence, à savoir les 12 mois précédant de 2 mois l'échéance annuelle du contrat.

Le calcul du bonus-malus suit plusieurs règles (1).

  • Le coefficient de départ est de 1 et ne peut pas être inférieur à 0,5, ni supérieur à 3,5.
  • Vous bénéficiez d'une réduction de 5 % de votre coefficient pour chaque année sans accident responsable, permettant ainsi de bénéficier d'une baisse du tarif de votre assurance auto.
  • Vous subissez une majoration de 25 % du coefficient pour chaque accident responsable, entraînant une augmentation du prix de l’assurance auto ;
  • Si vous disposez d'un coefficient de 0,5 depuis au moins 3 ans, le premier accident responsable n'entraîne pas de malus.

Vous l’aurez compris, il est important d’adopter un bon comportement au volant pour éviter d’être responsable d’un accident, et ainsi bénéficier d’un contrat d’assurance auto moins cher.

Comment trouver une assurance auto pas chère ?

À défaut d’utiliser un comparateur de prix d’assurance auto, il existe différentes astuces pour baisser le prix de votre assurance auto. De plus, lors de votre recherche, vous devez garder en tête cet objectif : trouver une assurance auto avec le meilleur rapport qualité-prix-garanties.

Les astuces pour diminuer le prix de son assurance auto

Pour bénéficier d’un contrat d’assurance voiture pas cher et ainsi maîtriser votre budget, vous pouvez suivre plusieurs conseils :

  • opter pour une voiture moins chère à assurer, en préférant par exemple un véhicule d’occasion, dont la valeur est limitée et/ou peu puissant ;
  • si vous n’avez pas encore le permis, privilégier la conduite accompagnée pour avoir un prix d’assurance pour votre voiture moins élevé, notamment grâce à la minoration de la surprime ;
  • si vous conduisez le véhicule de vos parents, vous déclarer en conducteur secondaire pour acquérir un bonus-malus et le conserver lorsque vous deviendrez conducteur principal de votre propre voiture ;
  • indiquer à votre assureur, si tel est le cas, que votre véhicule est stationné dans un lieu sécurisé, comme un garage fermé ;
  • penser à déclarer le bon usage du véhicule, notamment si vous êtes le seul conducteur ou que votre véhicule n’est utilisé que pour vos déplacements privés par exemple.

Utiliser un comparateur de prix assurance auto : une bonne idée ?

Pour payer moins cher, il est important de comparer les prix des assurances auto. Toutefois, l’utilisation d’un comparateur d’assurances auto pas chères n’est pas la solution idéale, et ce, principalement pour deux raisons.

  • Cet outil ne recense généralement pas toutes les offres d’assurance auto.
  • L’assurance auto la moins chère n’est pas forcément celle qui vous protège le mieux, ni même la plus adaptée à vos besoins.

Dans l’idéal, il est donc recommandé de comparer les prix d’assurance auto à garanties équivalentes : dommages matériels, vol, assistance 0 kilomètre ou encore remboursement en valeur majorée. Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à un conseiller Macif afin de définir vos besoins et de trouver l’offre adéquate.

Trouver le meilleur rapport garanties-qualité-prix

Le choix de l’assurance auto la moins chère est rarement la bonne solution. Certes, le montant de vos cotisations sera moins élevé. Néanmoins, le coût restant à votre charge en cas de sinistre sera plus important en raison d’une couverture moins étendue, impactant ainsi votre budget pour l’assurance de votre voiture.

C’est pourquoi, comme nous l’avons vu, il est préférable de comparer des offres proposant une couverture équivalente et qui répondent spécifiquement à vos besoins. Vous pourrez ainsi souscrire une assurance auto avec le meilleur rapport qualité-prix-garanties, vous permettant à la fois de maîtriser le montant des cotisations et votre reste à charge en cas de sinistre.

Le tarif de l’assurance voiture Macif

En plus de vous garantir une couverture à la hauteur de vos besoins (2), le prix de votre assurance auto Macif est attractif et vous permet de maîtriser au mieux votre budget. En tant que première société d’assurance en nombre de contrats auto en France (3), la Macif vous fait profiter de nombreux avantages (2) :

  • le choix entre 4 formules afin d’adapter selon vos besoins les garanties et le prix de votre assurance voiture Macif, notamment si vous êtes jeune conducteur ;
  • la possibilité de personnaliser votre couverture en souscrivant des options, pour anticiper les imprévus et maîtriser votre budget : assistance panne 0 kilomètre, remboursement en valeur majorée, garantie contenu du véhicule (4) ;
  • une assistance générale incluse dans votre contrat, quelle que soit la formule souscrite, permettant de limiter vos frais en cas d'accident et de panne à plus de 50 kilomètres de chez vous ;
  • des conseillers à l’écoute et disponibles, vous assurant notamment une prise en charge et un remboursement rapide en cas de sinistre ;
  • l’accès aux réductions et avantages Macif auprès de nombreux partenaires, notamment pour la location d’un véhicule ou le contrôle technique.

Vous souhaitez obtenir un devis ou un exemple du tarif de l’assurance auto Macif ? Pour cela, vous pouvez :

  • faire une demande en ligne depuis votre espace personnel sur Macif.fr ;
  • contacter un conseiller Macif au 09 69 39 49 49 (service gratuit + prix d'un appel), du lundi au vendredi de 8 h à 20 h et le samedi de 9 h à 17 h ;
  • vous déplacer au sein de l’agence Macif de votre choix, avec ou sans rendez-vous.

 

(1) Selon la réglementation en vigueur (Articles A.121-1 à A.121-2 du Code des assurances).
(2) Dans les conditions et limites du contrat Auto souscrit.
(3) Source : données internes, 2020.
(4) Selon l’option choisie, garantie accessible à partir de la formule Essentielle du contrat Auto.

Mots clés :
Partager l'article :
Un instant SVP...