Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Réduire sa consommation d'électricité

Utiles ou plus futiles, les appareils électriques alourdissent la facture EDF. Apprenez à réduire les coûts sans vous priver.

Évaluer sa consommation

En France, le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie tous secteurs confondus. Les logements et les bâtiments professionnels représentent à eux deux  43 % de l’énergie consommée et 23 % des émissions de gaz à effet de serre. 

Pour économiser de l’argent, agissez en priorité sur le chauffage. Il pèse 70 % de la consommation énergétique des résidences principales. La température et la qualité de votre isolation doivent être la première de vos attentions dans votre logement.

Vous pouvez aussi réduire votre consommation d’électricité. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), certains équipements sont particulièrement gourmands en énergie, à commencer par le réfrigérateur et congélateur (32 % des  consommations électriques des ménages hors chauffage). 

Par exemple, avec un réfrigérateur classé A+, vous pouvez faire passer le coût de votre consommation de 67 euros par an à 15 euros.

Consommation des appareils électroménagers

En un an (kwh)

En une heure (en watt)

Coût annuel en euros*

Réfrigérateur

650

74

67

Lave-vaisselle

280

32

29

Sèche-linge

480

55

50

Téléviseur

200

23

21

Halogène

310

35

32

Réfrigérateur
Lave-vaisselle
Sèche-linge
Téléviseur
Halogène

Note : tarif  EDF France Métropolitaine hors abonnement
Source : Insee Première n°1121 – janvier 2007

Appareils électriques

Pour réduire votre facture d’électricité et votre impact sur l’environnement, appuyez-vous d’abord sur l’étiquette énergie. L’Ademe résume son fonctionnement :

La meilleure  solution consiste donc à acquérir des appareils bien notés sur l’étiquette énergie, notamment les modèles « A », « A+ » et « A++ ». Si cela ne vous est pas possible, économisez jusqu’à 15 % de votre facture en adaptant l’utilisation des appareils.

Ne laissez pas vos appareils en veille. 20 h de veille sont équivalentes à 4 h d’utilisation. Et ajoutez des multiprises avec interrupteur afin de couper simultanément leur alimentation.

Fours et micro-ondes. Faites décongeler un plat dans le réfrigérateur ou décongelez à température ambiante plutôt que d’utiliser votre four. Pour les fours électriques, conservez la chaleur en arrêtant la cuisson dix minutes avant la fin de la cuisson, en évitant d’ouvrir la porte du four. Enfin, nettoyez le four quand il est encore tiède.

Lave-linge. Son utilisation représente environ 7 % de la consommation d’électricité et 12 % de notre consommation d’eau. L’utilisation optimale passe par une mise en route de l’appareil suffisamment plein, l’augmentation de la vitesse d’essorage afin de réduire l’utilisation du sèche-linge et des lessives à la plus basse température possible. Un cycle à 30° ou 40°C consomme trois fois moins d’énergie qu’un cycle à 90°C.

Sèche-linge. Il représente souvent le deuxième poste de consommation électrique d’un logement. Dès que vous le pouvez, séchez le linge naturellement ou dans une pièce chauffée sans l’approcher des sources de chaleur.  

Lave-vaisselle. Mettez en route l’appareil suffisamment plein. N’effectuez pas un rinçage préalable avant de vous servir de l’appareil. Utilisez la touche « éco » et les programmes à 50°C : vous pouvez économiser jusqu’à 45 % de l’énergie rapport aux cycles longs.

Ampoules

Choisissez les ampoules fluocompactes (LFC ou encore basse tension). Elles consomment 75 % d’électricité en moins. Une ampoule à incandescence transforme 90 % de l’électricité en chaleur contre 25 % pour une ampoule  fluocompacte. Évitez également les ampoules halogènes.

Comparatif des ampoules

Consommation

Luminosité

Heure de vie

Incandescence

75

13

1000

Halogène

60

14

2000

Fluo

15

63

9000

Fluocompacte

15

60

6000

Incandescence
Halogène
Fluo
Fluocompacte

Lecture du tableau : pour une consommation 5 fois supérieure, les lampes à incandescence sont 6 fois moins lumineuses et durent 6 fois moins longtemps que les lampes fluocompactes


Leslampes fluocompactes sont plus chères à l’achat mais durent neuf fois plus longtemps et économisent 1000 kwh pendant leur vie. Pour rappel, les ampoules à incandescence ne seront plus commercialisées dans les états de l’Union européenne à partir de 2012.

Les ampoules fluocompactes doivent absolument être recyclées car elles contiennent du mercure en petite quantité. Vous pouvez les retourner à votre vendeur qui a l’obligation de les récupérer ou faire appel au réseau Recylum.

Les ampoules fluocompactes génèrent une pollution électromagnétique. Aussi, évitez de les utiliser pour les lampes de bureau, de chevet et quand vous êtes situés à moins de 80 cm de l’ampoule.

Diminuez l’éclairage dès que possible :

  • Éteignez les lumières d’une pièce que vous quittez.
  • Utilisez au maximum la lumière naturelle.
  • Nettoyez régulièrement vos ampoules pour gagner fortement en luminosité.

Électricité renouvelable

Panneaux solaires photovoltaïques. Ils convertissent les rayons du soleil en électricité grâce à la propriété de certains matériaux comme le silicium. Les technologies actuelles ont encore un rendement faible comparé aux panneaux solaires thermiques. Deux avantages : la facilité de pose et d’utilisation. Faites appel à des installateurs agrées Quali’PV.

Éoliennes. La plupart des éoliennes sont utilisées dans les zones rurales mais il existe de plus en plus de technologies pour les développer en zones urbaines. Elles produisent beaucoup d’électricité. Mais il s’agit aussi d’une source intermittente qui impose souvent de posséder une autre source d’électricité d’appoint.

Mots clés :
Mon logement Banque Habitation
Partager l'article :
Un instant SVP...