Aller au menu Aller au contenu

L’Assurance bris de glace habitation mobilier et immobilier

Vitre cassée ou baie vitrée fracturée : une assurance bris de glace habitation - souvent incluse dans les contrats d’assurance multirisques habitation - est indispensable pour faire face à ces incidents. Découvrez ci-dessous les éléments qui peuvent présenter un risque et vos démarches pour réaliser une déclaration de sinistre bris de glace.

Le bris de glace habitation : les éléments concernés

Le bris de glace dans l’habitation, à ne pas confondre avec le bris de glace automobile, peut concerner de nombreux éléments de votre foyer : les fenêtres, les baies vitrées et les fenêtres de toit, bien sûr, mais également les fours, les miroirs et les meubles vitrés. En cas d'éventuels dommages, il est important de bénéficier d’une garantie contre le bris de vitre ou le bris de glace mobilier. Notez que l'ensemble des éléments mobiliers et immobiliers peuvent être couverts par un seul et même contrat.

Vitres et fenêtres cassées au sein du logement

Le bris de glace dans l’habitation concerne tout particulièrement les éléments vitrés donnant sur l'extérieur. Ils présentent un risque accru de dégradation dû à plusieurs facteurs :

  • les intempéries (inondations, grêles, tempêtes, etc.) ;
  • les tentatives d'effraction ;
  • le vandalisme.

Vitre d’une baie vitrée cassée, véranda fracturée, vitre de fenêtre de toit cassée… autant de dégâts qui nécessitent d’être réparés rapidement, dans la mesure où ces éléments endommagés assurent la protection de votre logement. Face à une telle situation, vérifiez si vous disposez d’une assurance bris de glace habitation intégrée à votre contrat multirisques habitation. En effet, le remplacement d’une vitre de fenêtre de toit ou d’une fenêtre classique peut se révéler onéreux.

Vitre d’insert cassée : l’assurance peut-elle intervenir ?

À cause de la chaleur et du fait de son usage régulier, la vitre d’insert d’une cheminée est susceptible de s’endommager. Une vitre d’insert cassée est-elle remboursée par l’assurance habitation ? Certaines assurances couvrent une vitre d’insert cassée, mais ce n’est pas toujours le cas. Il est donc important de vérifier les garanties de votre contrat et leur étendue.

À la Macif, par exemple, l’Assurance Habitation Résidence Principale en Formule Protectrice vous permet de souscrire l’option Garanties Plus. Avec celle-ci, vous êtes couvert en cas de bris de glace mobilier assuré, notamment pour les éléments vitrés des appareils de chauffage. Vous pouvez ainsi être indemnisé en cas de vitre d’insert cassée dans les conditions et les limites prévues au contrat.

La cuisine : un lieu particulièrement exposé aux bris de glace

La cuisine est un espace présentant un risque de bris de glace habitation important. Outre les ouvertures vitrées vers l’extérieur (fenêtre, baie vitrée, etc.), ce sont bien les éléments mobiliers qui sont susceptibles d’être endommagés : vitre extérieure de four cassée, plaque à induction, miroir, meuble bas vitré, table en verre ou encore plaque vitrocéramique cassée. Votre assurance habitation peut couvrir ces dégâts, à condition qu’ils soient prévus dans les garanties de votre contrat.

À la Macif, la souscription de l’option Garantie Plus (1) permet d’être indemnisé (2) dans de très nombreux cas de bris de glace mobilier assurés, notamment pour les éléments vitrés des appareils de cuisson, les dessus de table en verre et les éléments vitrés des meubles (2). Ainsi, cette option est idéale pour bénéficier d’une indemnisation en cas de vitre cassée d’un meuble assuré, comme par exemple dans l’hypothèse d’une vitre intérieure de four cassée (2).

La déclaration d’un bris de glace habitation

Suite à un dommage, vous devez effectuer une déclaration de bris de glace habitation dès que possible et au maximum dans le délai prévu par votre contrat (3). Ce délai ne peut être inférieur à 5 jours, sauf exceptions (notamment dans le cas d’un vol). Notez que la procédure pour déclarer un sinistre peut varier d’un assureur à l’autre.

À la Macif, la déclaration d’un sinistre bris de glace est très simple à réaliser. Vous pouvez :

  • vous connecter à votre Espace personnel et faire votre déclaration au sein de la rubrique « Sinistres » ;
  • nous envoyer une lettre de déclaration de sinistre pour une vitre cassée de l’habitation (ou tout autre élément vitré endommagé d’un bien assuré par votre contrat) ;
  • vous rendre au point d’accueil Macif le plus proche de chez vous ;
  • ou contacter nos conseillers par téléphone au 09 69 39 49 95, du lundi au vendredi de 8h à 19h (service gratuit + prix d'un appel).

Quel que soit votre mode de déclaration (email, lettre de déclaration de bris de glace habitation, etc.), vous devrez indiquer le lieu, la date, l'heure, les circonstances, les dommages et toute autre information indispensable pour faire jouer les garanties de votre contrat, tout particulièrement si vous optez pour l’envoi d’une lettre de déclaration de bris de glace habitation. Si vous préférez, vous pouvez également réaliser une déclaration de sinistre en ligne.

Le montant de la franchise bris de glace habitation

Si votre assurance habitation indemnise le bris de glace suite à un sinistre, il est possible que vous deviez assumer une franchise bris de glace. Il s'agit du montant qui reste à votre charge après l'indemnisation de l'assureur. Dans certains cas, le montant des réparations est inférieur à celui de la franchise. Vous ne pourrez donc prétendre à aucune indemnité.

Pour connaître le montant de la franchise lors d’une prise en charge d’un bris de glace par l’assurance habitation, il est nécessaire de se référer aux conditions générales et particulières du contrat. Notez également que certains assureurs vous donnent la possibilité de bénéficier d’une garantie bris de glace sans franchise, à condition généralement d’accepter une hausse de vos cotisations.

Assurance bris de glace habitation : ses avantages

Une assurance bris de glace habitation, généralement incluse dans votre contrat d’assurance habitation, est une garantie indispensable afin de protéger les éléments vitrés extérieurs de votre maison. En cas de bris de glace d’une fenêtre ou de vitre cassée, l’assurance habitation pourra vous indemniser si la garantie est prévue au contrat.

À la Macif, l’Assurance Habitation Résidence Principale prévoit - pour les biens immobiliers assurés - la prise en charge (2) du bris accidentel des :

  • vitres ou des glaces incorporées ou scellées aux bâtiments, celles des portes et fenêtres, impostes, murs, panneaux et autres éléments de fermeture ou de séparation, ainsi que leurs cadres et châssis lorsque ceux-ci sont indissociables de la partie vitrée ;
  • vérandas, marquises, couvertures transparentes des panneaux solaires et photovoltaïques ;
  • éléments transparents en verre ou en matériaux synthétiques constituant la couverture des vérandas et appentis attenant aux bâtiments assurés.

L’assurance bris de glace habitation est une garantie de votre Assurance Habitation Résidence Principale. Si vous disposez d’un contrat en Formule Protectrice, vous pouvez également souscrire l’option Garanties Plus pour seulement 1 € par an (4). Grâce à celle-ci, vous pouvez aussi être indemnisé (2) pour les bris de glace du mobilier assuré suivant :

  • les glaces portatives et les miroirs ;
  • les éléments vitrés de meubles ;
  • les éléments vitrés des appareils de chauffage ou de cuisson ;
  • les dessus de table en verre ;
  • les aquariums.

 

(1) Garanties Plus est une option du contrat Assurance Habitation Résidence Principale accessible uniquement en Formule Protectrice.

(2) Dans les conditions et limites prévues au contrat habitation souscrit.

(3) Le délai de déclaration du sinistre est d’au minimum de 2 jours et peut aller au-delà si le contrat le prévoit.

(4) Option accessible uniquement en formule Protectrice. Tarif 2020 applicable si 2 options souscrites dont l'option Valeur à neuf, sinon 1 €/mois. Hors frais de fractionnement, et/ou rachat de franchise le cas échéant.

Mots clés :
Partager l'article :
Un instant SVP...