Aller au menu Aller au contenu

Vol de téléphone portable : que faire ?

Tout le monde peut être concerné par le vol de son téléphone. Pour preuve, parmi les personnes victimes d'un vol ou d'une tentative de vol, près de 30 % le sont pour leur téléphone portable (1). Que faire en cas de vol de portable et quelle assurance couvre le vol de portable ? Pour être mieux protégé et savoir comment réagir, vous pouvez compter sur la Macif.

La procédure pour déclarer un vol de téléphone

En cas de vol de téléphone portable, le premier réflexe est de contacter au plus vite votre opérateur téléphonique afin de faire suspendre la ligne, avant de prévenir vos proches. Deux solutions sont possibles pour suspendre votre ligne : vous pouvez vous connecter à l’espace client de votre opérateur en ligne ou utiliser le numéro d'urgence fourni par votre opérateur. Votre ligne sera ensuite suspendue et le numéro IMEI à 15 chiffres de votre téléphone vous sera communiqué. Il s’agit d'un numéro de série unique de l’appareil permettant de l’identifier.

Pour bloquer le téléphone volé, il est également nécessaire de porter plainte au sein du commissariat de police ou de la gendarmerie le plus proche. Grâce au numéro IMEI de votre portable, les forces de l’ordre demanderont à votre opérateur de bloquer le téléphone volé ainsi que sa ligne(1).

Maintenant que vous savez comment bloquer un téléphone volé, vous pouvez éventuellement être indemnisé ou bénéficier du remplacement de votre téléphone portable si vous avez souscrit une assurance mobile. Différents contrats peuvent vous couvrir en cas de vol : la garantie de l’opérateur, la garantie du revendeur, une assurance spécifique ou même une garantie de votre contrat d’assurance habitation (dans les conditions et limites du contrat souscrit).

Déclarer un vol de téléphone à son opérateur

La procédure pour déclarer le vol de son téléphone portable peut varier d’un opérateur à un autre. Selon votre fournisseur de téléphonie mobile, plusieurs solutions existent donc pour suspendre votre ligne ou éventuellement retrouver votre portable :

  • la tentative de localisation du téléphone s’il est toujours allumé et si l’option a été activée sur le téléphone ;
  • la déclaration de vol en ligne depuis l’espace client ;
  • l’appel d’un numéro d’urgence ;
  • l’appel de la hotline.

À l’issue de cette procédure, vous pourrez également demander une nouvelle carte SIM à votre opérateur et éventuellement un autre portable afin de ne pas rester trop longtemps sans moyen de communication.

Le dépôt de plainte suite au vol de son téléphone

Après avoir contacté votre opérateur et suspendu votre ligne téléphonique, il est nécessaire de réaliser un dépôt de plainte pour le vol de votre téléphone. Cette démarche présente trois intérêts :

  • le téléphone pourra vous être restitué s’il est retrouvé par les forces de l’ordre ;
  • le portable sera bloqué afin d’empêcher son utilisation ;
  • le récépissé du dépôt de plainte sera nécessaire pour être éventuellement indemnisé par votre assurance si vous avez souscrit une garantie.

Pour porter plainte pour le vol de votre téléphone, vous devez vous rendre à la brigade de gendarmerie ou au commissariat de police le plus proche. Réalisez cette démarche dès que possible afin de bloquer le téléphone au plus vite et d’obtenir le récépissé de dépôt de plainte nécessaire pour votre assurance. Pour porter plainte pour le vol de votre portable, il sera nécessaire de communiquer le numéro IMEI aux forces de l’ordre. Ces dernières enverront alors une demande de blocage du téléphone à votre opérateur afin que ce dernier bloque l'appareil dans un délai maximal de 1 à 4 jours. Il sera dès lors inutilisable.

À noter : si votre opérateur ne vous a pas fourni le numéro IMEI de votre portable lorsque vous avez demandé la suspension de la ligne, sachez que vous pouvez retrouver ce code sur le coffret d’emballage de votre appareil, sur la facture du téléphone ou éventuellement dans l’espace client de votre opérateur en ligne.

La déclaration du vol de téléphone à son assurance

Après avoir porté plainte, vous pouvez contacter votre assurance afin de déclarer le téléphone volé. Comme évoqué précédemment, différents contrats peuvent vous couvrir en fonction des garanties souscrites :

  • une garantie optionnelle de votre abonnement téléphonique ;
  • une garantie souscrite auprès du vendeur ;
  • un contrat d’assurance contre le vol de portable spécifique ;
  • une garantie de votre contrat d’assurance habitation.

La déclaration du téléphone volé et l’éventuelle indemnisation peuvent varier d’un contrat à l’autre. À titre d’exemple, l’assurance de vol de téléphone peut intervenir dans certaines situations (vol à l’arraché, vol avec violence, etc.) et exclure d’autres situations des garanties (vol à la sauvette, etc.).

Il est donc important de consulter les conditions générales de votre assurance contre le vol de téléphone portable. Ainsi, vous saurez également quelles informations fournir pour déclencher les démarches auprès de votre assureur : le récépissé du dépôt de plainte, les circonstances du vol ou encore le justificatif d’achat du portable. Notez aussi qu’il est généralement nécessaire de réaliser cette déclaration dans les plus brefs délais afin que votre garantie puisse prendre effet.

Le saviez-vous ?

Téléphone volé puis retrouvé

Il est parfois possible de récupérer son téléphone portable volé. Cela peut d’ailleurs survenir si les forces de l’ordre parviennent à le retrouver et à l'identifier, notamment grâce au dépôt de plainte réalisée et à son numéro IMEI. Si vous retrouvez votre téléphone grâce à la localisation du portable volé ou si vous le trouvez en vente sur un site de petites annonces en ligne, il est important de ne pas agir par vous-même et de prévenir sans attendre la police ou la gendarmerie.

Pour savoir quelle est la peine pour le vol de portable, il faut tenir compte de la nature du délit. Dans la majorité des cas, il s’agit d’un vol simple puni de 3 ans de prison et de 45 000 € d'amende.

Récupérer les données du téléphone portable volé

Dans certains cas, il est possible de récupérer les données d’un téléphone portable volé si ces dernières ont été enregistrées sur des serveurs à distance, généralement appelés « cloud », sécurisés par des mots de passe. À la suite de la perte ou du vol de votre téléphone, il vous suffira de vous connecter à ces serveurs afin de télécharger les données sur votre nouvel appareil (photos, agenda, répertoire, applications, etc.). Pour cela, gardez à l’esprit qu’il faut avoir activé cette fonctionnalité et avoir enregistré vos données sur l’application « cloud » de votre opérateur au préalable. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas récupérer vos données.

Comment se protéger contre le vol de téléphone ?

Pour limiter le risque d’être volé, le mieux reste encore d’adopter certains réflexes, dans la mesure où votre téléphone peut susciter la convoitise de personnes mal intentionnées :

  • évitez tant que faire se peut de l’utiliser dans un endroit public (terrasse de café, transports en commun, etc.) ;
  • utilisez votre téléphone de façon discrète ;
  • ne le laissez pas sans surveillance ;
  • ne le laissez pas à la vue de tous dans votre véhicule.

Pensez également à mettre en œuvre tous les moyens à votre disposition pour empêcher son utilisation par un tiers :

  • personnalisation et utilisation systématique du code PIN ;
  • utilisation du mode « privé » disponible sur les smartphones récents ;
  • installation d’une application de géolocalisation et de blocage à distance (disponible sur la plupart des smartphones récents) ;
  • conservation du code IMEI, indispensable pour pouvoir bloquer votre téléphone en cas de vol.

L’assurance vol de téléphone pour être mieux protégé

Malgré toutes vos précautions, le risque zéro n’existe pas. Il peut donc être judicieux de souscrire une assurance contre le vol de portable afin d’être mieux protégé. Mais une question se pose : quelle assurance pour vol de téléphone portable choisir ? Comme nous l’évoquions, vous pouvez notamment souscrire un contrat spécifique auprès de votre opérateur, du revendeur du téléphone ou encore d’une compagnie d’assurance.

Avant de prendre une assurance en cas de vol de portable, pensez néanmoins à comparer les offres avec celles proposées par votre compagnie d’assurance actuelle. En effet, vous disposez peut-être déjà d’une garantie incluse dans l’un de vos contrats, comme votre assurance habitation par exemple.

À la Macif, nous vous proposons une garantie spécifique pour bénéficier du remboursement d’un portable volé. L’option « Appareils multimédia nomades » couvre votre téléphone portable ainsi que la plupart de vos autres équipements nomades (ordinateur portable, tablette, montre connectée, etc.) contre le vol, l’incendie et la casse(1). Proposée à seulement 6,90 € par mois(2), la garantie Appareils multimédia nomades est une option du contrat d’Assurance Habitation Résidence Principale en Formule Protectrice.

 

Souscrire une garantie contre le vol de téléphone portable

 

 

 

(1) Garanties accordées dans les conditions et limites du contrat Habitation souscrit.

(2) Tarif 2020.

Mots clés :
Partager l'article :
Un instant SVP...