Aller au menu Aller au contenu
L'actualité de la Macif

5 clefs pour se présenter en anglais durant un entretien d’embauche 

 

logo-action-sejours-rubrique-Macif_170720.png

 

Article rédigé par notre partenaire Action-Séjours, spécialiste des séjours linguistiques pour lycéens,
étudiants, adultes et professionnels dès 16 ans
 

entretien-embauche-anglais-presentation 1160 484.jpg

Vous venez d’envoyer votre CV en anglais et avez décroché un rendez-vous dans une organisation ? Félicitations ! Mais le plus difficile reste devant vous, passer un entretien d’embauche est souvent un exercice délicat et stressant, surtout si l’on doit le faire dans une langue étrangère. En effet, il faut savoir se présenter de manière à convaincre votre interlocuteur que vous êtes « La » personne idéale pour le poste convoité. Heureusement, vous pouvez facilement anticiper et préparer votre présentation en anglais afin d’être totalement prêt lors de l’entretien. Pour vous aider dans cette préparation qui doit être aussi efficace que sereine, voici quelques précieux conseils qui vous permettront de réussir à vous présenter en anglais, de façon optimale, lors de votre entretien d’embauche.


1. Bien s’informer sur l’entreprise et le poste pour adapter votre présentation

Avant un entretien, il est primordial de bien se renseigner sur l’entreprise dans laquelle vous postulez. Son site web est un bon point de départ ; vous pouvez aussi regarder si le site possède un blog, ou chercher ce qui se dit de l’entreprise dans la presse spécialisée, par exemple. Vous devez connaître parfaitement ses valeurs, son secteur d’activité, ses concurrents et ce qui est demandé dans la fiche de poste. 

Prenez note de tous les mots-clés pertinents et traduisez-les en anglais. Grâce à ce repérage, vous pourrez adapter votre présentation et valoriser vos expériences et compétences utiles pour le poste, tout en employant le vocabulaire anglais adéquat.

Soyez pragmatique, le recruteur et/ou futur employeur doit très concrètement comprendre ce que vous êtes capable de réaliser dans le cadre de vos précédentes missions, ainsi que celles en cours. Utilisez des termes positifs et des mots d’action pour souligner votre dynamisme.

 

2. Préparer ses réponses en anglais par écrit

L’idéal  c’est Il est toujours utile d’organiser ses idées par écrit, surtout quand il s’agit de s’exprimer ensuite dans une langue étrangère. Préparez une présentation adaptée au poste et travaillez à l’écrit vos réponses aux principales questions que l’on peut vous poser au cours de l’entretien en anglais, par exemple : 

  • What are your biggest strengths? – Quelles sont vos principales qualités ?
  • What are your biggest weaknesses? – Quels sont vos principaux défauts ? Why should we hire you? – Pourquoi devrions-nous vous recruter ?
  • Tell us about your previous work experiences – Parlez-nous de vos expériences professionnelles précédentes.

Révisez le vocabulaire lié à vos études et à votre métier, comme le nom des postes occupés, des missions effectuées et des diplômes obtenus (ou les équivalents dans les pays où vous postulez). Soignez votre texte et soyez attentif à la grammaire, au temps des verbes et aux expressions. Vous pouvez même reprendre certains passages de votre CV (notamment ceux qui attestent de votre niveau linguistique : certifications, diplômes…) ou de votre lettre de motivation, sans pour autant les formuler tels quels à l’entretien. Enfin, relisez plusieurs fois vos réponses, de préférence à haute voix, afin de les connaître par cœur : vous serez ainsi plus à l’aise lorsque vous devrez les prononcer devant le recruteur et vous aurez l’air sûr de vous.
 

3. S’entraîner avec un partenaire anglophone

L’idéal, c’est de trouver un partenaire qui maîtrise parfaitement l’anglais. 
La personne pourra ainsi vous corriger et vous aider à améliorer votre expression orale, qu’il s’agisse de la prononciation ou des constructions de phrase. C’est encore mieux si votre interlocuteur a de l’expérience en matière d’entretien d’embauche en anglais – qu’il l’ait vécu en tant que recruteur ou candidat ; il sera ainsi au fait des termes et expressions à privilégier ou à éviter dans ce genre de situation. Notez minutieusement toutes ses remarques et corrections et prenez-les en compte lorsque vous retravaillerez votre présentation. 

Enfin, nous vous recommandons également de candidater pour des postes à moindres enjeux afin de vous entraîner à passer des entretiens d’embauche en anglais. Vous ne décrocherez peut être pas le job de vos rêves, mais cela vous aidera à être prêt pour le grand jour !


4. Gérer son stress avant l’entretien

Vous pouvez être parfaitement prêt pour l’entretien et pourtant perdre tous vos moyens en vous laissant gagner par la pression et le stress. C’est tout à fait normal d’être anxieux, mais gardez en tête que vous vous êtes suffisamment préparé pour réussir cet entretien. Qui plus est, le recruteur sait que l’anglais n’est pas votre langue maternelle et comprendra donc si vous avez quelques difficultés à vous exprimer.

Afin de ne pas céder à la panique, il est très important d’arriver à l’entretien dans le meilleur état d’esprit possible. Voici donc quelques conseils pour gérer le stress :

  • Reposez-vous avant l’entretien ;
  • Vérifiez l’heure et l’adresse du rendez-vous et préparez votre itinéraire et votre tenue la veille ;
  • Prévoyez d’arriver un peu en avance sur le lieu du rendez-vous ;
  • Préparez éventuellement des fiches à relire avant l’entretien ;
  • Respirez profondément pendant plusieurs minutes ;
  • Restez concentré et ne pensez pas à ce qui pourrait mal se passer.

 

5. Quelques astuces à mettre en place pendant la présentation

Ne cherchez pas à élaborer des phrases complexes pour impressionner votre auditoire ; privilégiez des tournures courtes, simples et efficaces. Cela vous évitera de vous emmêler les pinceaux et de faire des fautes. Si des mots ou expressions vous posent problème, optez pour des synonymes ou paraphrases.

Utilisez des phrases d’introduction du type « Je vous remercie de me recevoir aujourd’hui » ("Thank you for taking the time to see me") avant de lancer votre présentation, pour ne pas paraître trop abrupte. Les formules de politesse sont toujours appréciées, mais veillez à ne pas exagérer non plus. Souriez à votre interlocuteur et écoutez-le attentivement. N’hésitez pas à lui demander de reformuler ses questions si vous ne les avez pas comprises. 

Respirez avant de prendre la parole et n’ayez pas peur de prendre quelques secondes pour penser à ce que vous voulez dire avant de répondre. Vous n’avez pas besoin de vous précipiter. Pensez surtout à parler calmement et à bien articuler. Vous aurez peut-être l’impression de parler trop lentement, mais n’oubliez pas que l’important est que l’on vous comprenne et que vous puissiez canaliser votre stress afin de montrer que vous avez confiance en vous.

Enfin, nous vous recommandons de conclure votre présentation par des demandes de précisions sur le poste et l’entreprise pour marquer votre intérêt.

new_logo_macif.png

En tant que sociétaire Macif , profite de - 8% minimum sur ton séjour linguistique avec notre partenaire Action Séjours 

Un instant SVP...