Logo Mon espace Assurance-vie Logo Mon espace Assurance-vie
Offres Macif

Questions pratiques

yvette.png

Être aux côtés des bénéficiaires en période de deuil

Le décès d’un proche constitue une épreuve nous laissant souvent désemparés. Il n’est pas évident de gérer de front la douleur du deuil et les démarches à effectuer. Katia Brénéol, conseillère Mutavie, nous livre son quotidien auprès des bénéficiaires de contrats d’assurance-vie.

Comment se passent les premiers moments au téléphone avec le bénéficiaire ?
Être à l’écoute du bénéficiaire est essentiel lors du premier échange. Souvent, les bénéficiaires en deuil ressentent le besoin de parler, c’est encore plus vrai en ce moment avec la crise sanitaire et la moindre fréquence des contacts humains.
On prend le temps, les appels ne sont pas chronométrés. C’est important... J’apprécie beaucoup lorsqu’on me dit, au moment de raccrocher : « Merci beaucoup pour votre écoute et votre gentillesse » !

Quel est ensuite votre rôle ?
Expliquer ; cela rassure. Détailler les différentes étapes, les formalités administratives, les déclarations à réaliser auprès des divers acteurs publics et même répondre à des questions pratiques sur l’organisation des obsèques, par exemple. On n'est pas tous les jours confronté à un deuil et le bénéficiaire doit penser à beaucoup de choses dans ces moments-là. Mon rôle est de le guider pas à pas. Cela arrive même très souvent que je complète un dossier point par point au téléphone avec le bénéficiaire.

Le rapport humain semble essentiel, n’est-ce-pas ?
L’accompagnement est avant tout un rapport de personne à personne. D’ailleurs, une relation privilégiée s’établit souvent. J’ai par exemple reçu il y a peu de temps l’appel d’une personne choquée par le décès de sa sœur, et qui me confiait à l’issue de notre conversation à quel point cela lui avait fait du bien de parler avec moi.
Même si notre objectif -notre obligation- est que le versement du capital s’effectue le plus rapidement possible, notre mission est aussi avant tout d’accompagner le bénéficiaire.

Bon à savoir : Une clause bénéficiaire bien appréhendée et correctement remplie facilite et accélère le traitement.

Le détenteur d’un contrat d’assurance vie a la possibilité de choisir l’une des clauses standards ou une clause particulière. Les clauses standards conviennent la plupart du temps mais il est également possible de recourir à une clause particulière en cas de besoin spécifique. Dans ce cas, l’idéal est que le ou les bénéficiaires soient nommément indiqué(s) afin de faciliter leur recherche le moment venu.

Pour tout savoir sur la clause bénéficiaire, rendez-vous sur :
https://www.macif.fr/assurance/particuliers/conseils/budget/assurance-vie/beneficiaire-assurance-vie-succession