Logo Mon espace Assurance-vie Logo Mon espace Assurance-vie
Offres Macif

Projet retraite

image-feuille.jpg

Ne laissez pas votre épargne retraite dans la nature !

Il est possible que vous disposiez sans le savoir d’un contrat de retraite supplémentaire souscrit par l'un de vos précédents employeurs. Voici quelques conseils pour éviter de passer à côté de ce complément de revenu au moment de votre départ en retraite.

Un contrat de retraite dont on ne connaît pas forcément l’existence...

Le saviez-vous ? Chaque employeur peut mettre en place un contrat de retraite supplémentaire au bénéfice de ses salariés, qui n’ont alors qu’un simple bulletin d’adhésion à remplir.
C’est notamment le cas des contrats dits “article 83” et du Plan d'Epargne Retraite Obligatoire (PERO), alimentés par des cotisations patronales, et qui permettent le versement d’un complément de revenu lors du départ en retraite. 

Bien souvent, les salariés ignorent qu’ils en ont un, oublient son existence, ou pensent ne pas pouvoir en bénéficier en raison d’un temps trop court passé dans l’entreprise. Pourtant, tout ce qui a été versé est définitivement acquis, et l’épargne continue de se valoriser même si le contrat n’est plus alimenté.

...mais dont on peut aisément retrouver la trace

Si vous avez adhéré à un tel dispositif, l’organisme gérant le contrat est tenu de vous adresser chaque année un relevé de situation de votre épargne. Veillez à bien conserver ces documents pour faciliter la liquidation de vos droits le moment venu !

Ces organismes doivent aussi informer les adhérents ayant atteint ou dépassé l’âge de la retraite de la possibilité de profiter de leurs droits. Néanmoins, il arrive que ces informations ne soient jamais délivrées, en cas de déménagement ou de changement de situation matrimoniale depuis le départ de l’entreprise par exemple.

Retrouver son contrat de retraite supplémentaire en 3 étapes

En pratique, pour mettre la main sur votre contrat de retraite : 

  • vérifiez l’existence de ce contrat sur votre bulletin de salaire, qui le mentionne sur une ligne dédiée ; 
  • rapprochez-vous de votre ancien employeur pour connaître l’organisme auprès duquel le contrat a été souscrit ; 
  • contactez ensuite directement l’organisme pour lui demander un récapitulatif de vos droits.

Un nouveau cadre législatif facilitera les recherches

Parce que certains bénéficiaires ne réclament jamais les sommes qui leur sont dues, une nouvelle loi visant à limiter la déshérence des contrats de retraite supplémentaire a été promulguée le 26 février 2021. Ces contrats devront apparaître au moment de l’application de la loi dans votre compte personnel de retraite accessible sur le site info-retraite. Ils seront également mentionnés dans le solde de tout compte remis lorsque vous quittez une entreprise.

Pour aller plus loin >  Sachez que le conjoint ou l’enfant d’un salarié décédé peut savoir s’il a été désigné bénéficiaire d’un tel contrat et ainsi récupérer les sommes. Pour cela, il suffit d’adresser une demande à l’Agira (Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance) par courrier ou en ligne