Détecteur de fumée : pourquoi et comment


Face à un incendie, il faut agir vite. Installez des détecteurs de fumée et conservez un extincteur dans votre logement.

Un incendie domestique a lieu toutes les deux minutes ! En France, les incendies provoquent 800 décès par an. Ils occasionnent également des séquelles chez 10 000 personnes : lésions dues aux fumées toxiques, brûlures, asthme chronique, insuffisance rénale...

Au Royaume-Uni, la présence de DAAF dans 95 % des foyers a divisé le nombre de morts par incendie par deux en dix ans. Les DAAF ont également permis de limiter :

  • les intoxications graves dues aux fumées ;

  • les blessures par brûlures ;

  • les dégâts matériels.

Le DAAF, c'est quoi

Le détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) déclenche une sirène interne si le faisceau lumineux est coupé ou perturbé par la fumée de l’incendie. Il est constitué d’un émetteur de faisceau et d’un récepteur.

À la différence des détecteurs non autonome – qui doivent être reliés au secteur électrique et nécessitent l’intervention d’un professionnel – les détecteurs autonomes sont simples à installer. Ils fonctionnent avec des piles.

Pourquoi avoir un DAAF

Le feu se propage très vite. Une personne ne dispose en moyenne que de trois minutes après le début d’incendie pour l’éteindre ou fuir la pièce sans être blessée. Attention, les fumées sont plus dangereuses que les flammes. Elles sont toxiques et asphyxiantes. Or, le DAAF prévient dès l’apparition de fumées.

L’installation d’un DAAF est l’occasion d’apprendre les consignes d’évacuation, les comportements adaptés et les actions préventives. Et pourquoi ne pas organiser cela au niveau de votre immeuble, comme cela se fait dans certains pays étrangers ? Les habitants se réunissent alors une fois par an dans le hall d’entrée.

Pour rappel, la loi Morange et Meslot du 9 mars 2010 a vocation à rendre obligatoire d’ici 2015 la présence de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation.

Comment installer un DAAF

Commencez par étudier la notice d’installation de votre appareil.

Puisque les fumées montent, le DAAF s’installe au plafond au milieu de la pièce concernée, ou à défaut sur le mur, à 15 cm au moins du plafond. Pour les fixer, percez deux trous et munissez-vous de deux chevilles et deux vis.

Combien de DAAF

Si vous ne pouvez installer qu’un seul DAAF, placez-le de préférence dans le couloir menant aux chambres. Si vous souhaitez une meilleure protection, prévoyez aussi un DAAF dans le séjour ou la pièce principale.

Si votre logement a deux étages, il faut un DAAF par étage. Ensuite, le nombre de DAAF nécessaires peut varier en fonction de la configuration de votre habitat.

N’installez pas de DAAF :

  • dans la cuisine. De la fumée se dégage lors de la préparation des repas ;
  • dans les salles de bains ou à proximité en raison de la présence de vapeur ;
  • près d’un système de ventilation ou d’une fenêtre. Les fumées risquent de ne pas atteindre l’appareil ;
  • dans les espaces frais tel que le cellier ou ma buanderie. Le DAAF ne fonctionne pas s’il fait trop frais.

Comment entretenir un DAAF

Le bouton test vous garantit le bon fonctionnement de votre détecteur. En appuyant dessus quelques secondes, l’alarme se déclenche puis s’interrompt rapidement. Renouvelez cette opération et dépoussiérez le détecteur régulièrement.

N’utilisez aucune autre méthode de test au risque de détériorer votre détecteur ou de causer des dégâts à votre habitation.

Quand le détecteur est sous tension, un voyant lumineux rouge clignote toutes les 30 secondes. Si ce témoin de fonctionnement ne clignote plus ou si le bouton test ne déclenche pas l’alarme, changez la pile.

Il est normal que votre détecteur ne se déclenche pas avec une fumée de cigarette. En revanche, la cuisson au grill par exemple peut générer une fumée qui déclenchera votre détecteur. Dans ce cas, n’enlevez jamais la pile, aérez la pièce, le détecteur s’arrêtera rapidement dès que l’air sera purifié.

Quand utiliser l'extincteur

L’extincteur permet de lutter efficacement contre un feu naissant. Il doit être visible et facilement accessible. Attention, il ne doit pas être placé trop près d’une source potentielle d’incendie.

Il est impératif de bien lire la notice d’utilisation avant d’utiliser l’extincteur. Vous devez vous baisser pour vous protéger et attaquer le feu à la base des flammes.

Optez pour un extincteur d’intérieur à poudre, de type ABC et aux normes NF, efficace sur tout type de feux domestiques. Si vous êtes déjà équipé d’un extincteur, contrôlez sa date limite d’usage et remplacez-le si besoin.

Vous pouvez aussi vous procurer une couverture anti-feu qui se révèle très efficace pour éteindre un départ de feu domestique.

Source : Association des Responsables de Copropriété

 

Voir les autres fiches
Offre senior
Ressources Humaines
Carrière

Rejoindre le groupe Macif, c’est s’engager dans un Groupe qui place les femmes et les hommes au cœur de sa stratégie de développement.