FAQ

    Mon véhicule
  • Que faire en cas d'accident ?

    Téléchargez le guide des démarches à suivre en cliquant sur ce lien : guide des démarches à suivre

  • Comment remplir un constat amiable ?

    Naviguez sur le constat et cliquez sur une zone pour connaître les informations relatives à cette rubrique

    Constat Amiable #legend1 #legend2 #legend3 #legend4 #legend5 #legend6 #legend7 #legend8 #legend9 #legend10 #legend11 #legend12 #legend13 #legend14 #legend15 #legend6 #legend7 #legend8 #legend9 #legend10 #legend11 #legend14
    1. Date de l'accident
    1. la date

    Après la date de l'accident, vous avez 5 jours "ouvrables" pour renvoyer le constat à la Macif. Pour éviter tout problème, donnez l'heure en mode 24h (exemple : 17h et non 5h).

    2. Localisation
    2. Localisation

    Soyez le plus précis possible : en ville, donnez le nom des rues; sur route, précisez "Nationale 7" ou "Départementale 15", et précisez le nom des lieux dits.

    3. Blessé(s) même léger(s)
    3. Blessé(s) même léger(s)

    Renseignez toujours cette rubrique qui est très importante.
    Cochez "non" s'il n'y a que des dégâts matériels.
    Cochez "oui" dès qu'il y a des blessés, même légers, et même s'ils sont à l'extérieur des véhicules A et B, et appelez la police ou la gendarmerie. Les coordonnées (adresse, téléphone,...) des blessés seront écrites au dos du constat.

    4. Dégâts matériels
    4. Dégâts matériels

    Renseignez toujours cette rubrique qui est très importante.
    Répondre "oui" s'il y a des dégâts tels que, par exemple, un poteau, une vitrine ou d'autres véhicules que A ou B (un vélo par exemple).
    Les renseignements concernant ces dégâts seront expliqués au dos du constat.

    5. Témoins
    5. Témoins

    Témoin : personne qui a vu l'accident. En principe, les explications de cette personne ne seront pas nécessaires si le constat est bien rempli et signé par les 2 conducteurs. Toutefois, s'il y a des difficultés, l'assureur contactera directement les témoins. C'est pourquoi il est important de noter leurs coordonnées.

    6. Assuré
    6. Assuré

    L'assuré est la personne qui a pris le contrat d'assurance, elle peut être différente du propriétaire de la voiture ou du conducteur.
    Notez bien : en cas d'accident en chaîne impliquant plus de 2 véhicules, remplissez un constat avec chaque conducteur dont le véhicule a heurté le vôtre. Organisez-vous pour renommer les véhicules A, B et C,D,E... pour faciliter la lecture des constats.
    Ces renseignements sont indispensables. Vérifiez l’exactitude des mentions portées par l’autre conducteur.
    En pratique, sortez vos papiers pour inciter courtoisement à la réciprocité.

    7. Véhicule
    7. Véhicule

    Ces renseignements indispensables figurent sur votre carte grise (donnée avec la voiture). Si La situation s’envenime, notez vous-même ces renseignements pour l’autre véhicule.

    8. Société d'assurance
    8. Société d'assurance

    Reportez très clairement ce qui est inscrit sur la carte verte. Ces renseignements sont indispensables. Les plus importants figurent sur le certificat d’assurance placé sur le pare-brise.
    - Nom de la société d’assurance. Ne tronquez pas les sigles car beaucoup d’entre eux se ressemblent.
    - Les numéros de contrat sont parfois très longs : soignez votre écriture, n’inversez pas les chiffres ou les lettres : cela pourrait retarder votre indemnisation.
    - Le numéro de carte verte comporte la lettre du pays suivi de trois chiffres qui identifient la société d’assurance.
    - Validité de la carte verte : la carte est valide pendant un mois après la date indiquée.
    - Les dégâts matériels sont-ils assurés ? Peu importe la précision de votre réponse, l’assureur vérifiera les termes du contrat.

    9. Conducteur
    9. Conducteur

    C'est la personne qui était au volant au moment de l'accident, elle peut être différente du propriétaire de la voiture et de l'assuré. Cas particulier : pour la conduite accompagnée, c'est l'accompagnateur et non le jeune qui est le conducteur.
    Attention : Refusez fermement de rendre service à l’autre conducteur que celui qui était réellement aux commandes : les conséquences pourraient être très graves.

    10. Point de choc
    10. Point de choc

    Placez une seule flèche ( ---> ) indiquant le choc sur le dessin du véhicule que vous conduisez (moto, voiture ou camion).

    11. Dégâts apparents au véhicule A
    11. Dégâts apparents au véhicule A

    Attention, évitez d'inscrire « NEANT » dans cette rubrique, car les autres dégâts que l'on ne voit pas ne pourraient plus être pris en charge. Même si vous ne voyez rien, indiquez le lieu de choc.
    Il s’agit des dommages visibles sur le véhicule.
    Souvent le choc provoque des dégâts que seul un professionnel peut voir. Ces dégâts cachés seront pris en charge s’ils sont la conséquence de l’accident.
    Vous pouvez vous tranquilliser en ajoutant toujours la mention « sous réserve ».

    Soyez prudents : ne risquez pas de provoquer des dommages supplémentaires à votre véhicule en roulant après certains chocs. Les dégâts qui en découleraient ne seraient pas indemnisés.
    Faites appel à un dépanneur quand par exemple, le circuit d’huile de refroidissement a pu être touché.

    12. Circonstances
    12. Circonstances

    Pour bien remplir, lire ligne après ligne à la première personne.
    Le conducteur A peut dire : "je m’engageais dans un parking et je virais à gauche". Les cases 5 et 13 sont donc cochées dans la colonne A.
    B ne trouve aucune ligne décrivant sa manœuvre : il ne coche rien et peut porter des indications dans la rubrique 14 (observations).
    N'inversez pas en décrivant dans la colonne B les manœuvres de A et réciproquement.
    Les descriptions de manœuvres proposées dans cette rubrique sont volontairement simplifiées, N'écrivez rien entre les lignes. Vous complèterez en rubrique 13 (le croquis) et rubrique 14 (observations).
    Voici quelques exemples de signaux de priorité :
    -feux tricolores
    -stop
    -cédez le passage

    Par sécurité, remplissez la case "nombre de cases marquées d'une croix", vous éviterez ainsi que quelqu'un puisse en ajouter une.

    13. Croquis de l'accident
    13. Croquis de l'accident

    Pour être utile, le croquis doit être clair et précis. Voici une liste des éléments qui doivent y figurer :
    Etiez-vous à un carrefour, un virage ou toute autre configuration particulière?
    - l'axe médian, même non matérialisé
    - les lignes continues, discontinues
    - les flèches directionnelles tracées au sol
    - les panneaux
    - feux tricolores
    - stop
    - les véhicules A et B, et la direction qu'ils suivaient
    - tout autre véhicule ou objet ayant un rapport direct avec l'accident
    - le nom des rues ou des routes.

    14. Mes observations
    14. Mes observations

    Cette rubrique sert essentiellement à 2 choses :
    - Ajouter ce que vous n'avez pas pu mettre avant.
    - Dire si vous n'êtes pas d'accord avec la personne avec qui vous avez eu l'accident et pourquoi.
    La place est limitée soyez bref.

    15. Signature des conducteurs
    15. Signature des conducteurs

    Vous êtes là à une étape très importante.
    En pratique, vérifiez que le double est bien lisible.
    Relisez attentivement avant de signer.
    Un constat bien rempli vous assure une indemnisation équitable. Considérez que vous signez un contrat car un constat portant deux signatures a juridiquement valeur de preuve : et une fois séparés, les deux feuillets ne devront plus être modifiés.

    En cas de désaccord, prenez les noms de témoins ou notez votre point de vue en rubrique « observation » numéro 14. sinon ne signez pas.

    1. Date de l'accident
    2. Localisation
    3. Blessé(s) même léger(s)
    4. Dégâts matériels
    5. Témoins
    6. Assuré
    7. Véhicule
    8. Société d'assurance
    9. Conducteur
    10. Point de choc
    11. Dégâts apparents au véhicule A
    12. Circonstances
    13. Croquis de l'accident
    14. Mes observations
    15. Signature des conducteurs

  • Comment déclarer un vol ?

    Sitôt découvert le vol (tentative, accessoires...) , portez plainte immédiatement auprès du commissariat de police ou du poste de gendarmerie le plus proche.

    Vous disposez ensuite d'un délai de 2 jours ouvrés pour déclarer le sinistre auprès de la Macif en vous déplaçant dans votre point d’accueil ou par téléphone ou par écrit. (Ultérieurement, si votre véhicule est retrouvé, n'omettez pas non plus d’en avertir votre mutuelle.)

  • Cyclistes : Quelles sont vos obligations sur la route ?

    Les cyclistes témoignent de leurs frayeurs, parfois, face à des automobilistes un peu "pressés" qui déplorent, eux, la place prise par les cyclistes. L’énergie cinétique développée par une voiture en mouvement est sans commune mesure avec celle d'un vélo mais quoi qu'il en soit, les uns et les autres doivent respecter les règles du code de la route.
    Les vélos peuvent-ils rouler de front  ?
    Les deux roues ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée et toujours selon l'article R431-7 "ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l'exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant les dépasser annonce son approche".  Les cyclistes qui ne respecteraient pas ce code de la route sont passibles d'une contravention.
    Quelles sont les obligations des automobilistes vis-à-vis des cyclistes ?
    L’automobiliste qui double doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l’usager qu’il veut dépasser. En agglomération, le conducteur ne doit pas s’approcher latéralement à moins d’un mètre de l’usager conduisant un engin à deux ou trois roues. Cette distance est portée à 1 mètre 50 pour les dépassements hors agglomération. Ces dispositions sont celles de l’article R. 414-4 du code de la route.

  • Mon véhicule vient d'être réparé par un garage mais la panne survient de nouveau. Que puis-je exiger ?

    Le garagiste réparateur a une obligation de résultat quant aux réparations qu'il effectue. Cela signifie qu'il doit rendre une voiture qui fonctionne normalement. Il est obligé de faire un diagnostic exact et d'exécuter correctement les réparations. Il faut donc réclamer au garagiste de procéder gratuitement aux réparations ou réclamer le remboursement de la facture. En cas de refus de la part du garagiste, il convient d'introduire une requête en injonction de faire.

  • Le garagiste réparateur est-il tenu de me fournir un devis ?

    Non, le garagiste n'est pas obligé d'établir un devis. Mais il est vivement conseillé de signer au moins un ordre de réparation mentionnant les réparations que le garagiste doit effectuer.
    Il doit notamment comporter les renseignements suivants :
    - l'identification du client et du réparateur,
    - l'identification et l'état apparent du véhicule ainsi que les équipements ou tout autre point particulier que le client juge utile de signaler au réparateur,
    - les travaux à exécuter,
    - la date de livraison.

  • L'utilisation du téléphone portable en voiture est-elle autorisée ?

    Depuis le 1er avril 2003, l’usage du téléphone portable en voiture est désormais spécifiquement sanctionné par l’art R 412-6-1 : "L'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de deux points du permis de conduire". Le conducteur qui utilise un téléphone tenu en main est "nécessairement" dans l'impossibilité d'effectuer toute manœuvre utile, sans égard aux circonstances particulières de l'espèce tenant aux lieux et conditions de la circulation ou à la vitesse et aux caractéristiques du véhicule. Avant cette loi, l’utilisation d’un téléphone portable était réprimé par référence à l’art R412-6 "tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent".  L’usage d’un kit mains libres est donc maintenant autorisé. Les automobilistes pourront-ils rester vigilant sur leur conduite tout en se concentrant sur leur conversation ?

  • Ma maison et ma vie quotidienne
  •    Arrhes ou acompte : Peut-on se désengager d'une vente ?

    Un consommateur ayant versé des arrhes ou un acompte peut-il se désengager d'une vente ?


    Les arrhes comme l'acompte sont des sommes versées à titre d'avance lorsque la remise de la marchandise n'est pas immédiate. Il faut se référer au bon de commande pour vérifier si la somme versée d'avance est qualifiable d'arrhes ou d'acompte (si rien n'est prévu au delà de 500 euros la somme est qualifiée d'arrhes).
     
    Le consommateur peut se désengager d'une vente s'il a versé des arrhes en les perdant. Le vendeur peut renoncer à la vente en versant normalement le double des arrhes (sauf si le contrat prévoit la seule perte de la somme versée à titre d'arrhes).
     
    En revanche, un acompte engage le consommateur définitivement et il ne peut pas normalement renoncer à la vente sous peine de se voir condamner à payer le solde du prix de la marchandise au vendeur à titre de dédommagement. Inversement, le vendeur ne peut pas refuser de livrer car il est lui aussi engagé définitivement.

  • Bailleur reprenant son logement pour l'habiter : Quelle est la durée du préavis à donner au locataire ?

    Je suis locataire (loi 89) d'un logement depuis 4 ans. Mon bailleur veut reprendre son logement pour l'habiter. Quelle est la durée de son préavis ?

     
    Le bailleur ne peut reprendre son logement qu'à l'expiration du contrat de bail qui dure en principe 3 ans et se renouvelle pour la même durée par tacite reconduction.
    Pour cela, il doit informer le locataire 6 mois avant la fin du bail par courrier recommandé avec accusé de réception ou par acte d'huissier (art. 15 Loi 06/07/89).

  •    Location : Le propriétaire peut-il posséder un double des clés ?

    Mon bailleur peut-il conserver un double des clés du logement loué ?

    Si aucun texte légal n'empêche le bailleur d'avoir un double des clés, il n'a pas le droit de pénétrer dans le logement sans l'accord du locataire puisqu'il doit assurer à celui-ci la jouissance paisible du logement. Le locataire a au minimum possibilité de réclamer des dommages-intérêts mais il pourrait aussi porter plainte pour violation de domicile en vertu de l'article 226-4 du Nouveau Code Pénal, infraction pénale punie d'une peine d'emprisonnement d'un an et de 15000 euros d'amende.

  • Téléphonie mobile : Résiliation en cas de perte ou de vol

    Je me suis fait voler mon portable, ou je l'ai perdu et l'opérateur me demande le paiement des abonnements restants, que puis-je faire ?

    Il faut d'abord porter plainte le plus rapidement possible et demander une coupure de la ligne à l'opérateur.

    L'opérateur va continuer à réclamer le paiement des abonnements restants car il ne s'agit généralement pas d'un juste motif de résiliation. Suivant les cas, le consommateur peut alors lui demander :

    • un remplacement de portable et la suspension du contrat jusqu'à cette date,
    • la résiliation du contrat, et dans ce cas, face à un refus de l'opérateur, il pourra se prévaloir du jugement rendu le 26 août 1999 par le tribunal d'instance Auxerre (Wibaux c/ SFR) qui a déclaré abusive la clause permettant à l'opérateur de continuer de percevoir des redevances d'abonnement sans contrepartie jusqu'à l'expiration des douze mois d'abonnement et ordonné le remboursement demandé par une consommatrice ayant perdu l'usage de son téléphone portable à la suite d'un incident survenu sur un bateau.

  • Mon baillleur veut vendre le logement dans lequel je suis locataire. Quels sont mes droits ?

    Le bailleur peut vendre ce logement loué, c'est à dire que l'acquéreur devra continuer le bail actuel.
     
    Mais s'il veut le vendre vide, il doit respecter un formalisme particulier : 
    • Le locataire bénéficie en effet d'un droit de préemption, c'est à dire d'une priorité sur la vente.
    • Le congé du bailleur doit, à peine de nullité, indiquer le prix et les conditions de la vente projetée.
    • Le congé vaut offre de vente au profit du locataire.
    • L'offre est valable pendant les deux premiers mois du délai de préavis.
    A l'expiration du délai de préavis, le locataire qui n'a pas accepté l'offre de vente est déchu de plein droit de tout titre d'occupation sur le local.
     
    Le locataire qui accepte l'offre dispose, à compter de date d'envoi de sa réponse au bailleur, d'un délai de deux mois pour la réalisation de la vente, et de 4 mois si l'offre de vente est subordonnée à l'obtention d'un prêt.
    Le contrat de location est prorogé jusqu'à l'expiration du délai de réalisation de la vente.
     
    Si à l'expiration de ce délai, la vente n'a pas été réalisée, l'acceptation de l'offre de la vente est nulle de plein droit et le locataire est déchu de plein droit de tout titre d'occupation.

  • Un diagnostic sur la présence de termites est-il obligatoire lors de la conclusion d'une vente immobilière ?

    Depuis la loi du 8 juin 1999 tendant à protéger les acquéreurs et propriétaires d'immeubles contre les termites et autres insectes xylophages, un état parasitaire doit être annexé à l'acte authentique de vente.
     
    Le vendeur d'un bien situé dans une zone contaminée peut s'exonérer de sa garantie de vices cachés concernant la présence de termites dès lors qu'un état parasitaire est annexé à l'acte de vente (art.8). Cette disposition est entrée en vigueur à compter de la promulgation du décret d'application en date du 3 juillet 2000.
     
    L'état parasitaire doit avoir été établi depuis moins de 3 mois à la date de l'acte authentique.

  • Les branches de mon voisin dépassent sur mon terrain et il ne veut pas les couper. Est-ce que je peux le faire moi-même ?

    Tout propriétaire doit couper les branches de ses arbres quand elles dépassent la limite séparative et avancent sur le terrain voisin (art.673 du Code Civil).
     
    Cependant, il n'est pas possible de les couper soi même. Il faut exiger du voisin l'élagage des branches débordant sur le terrain par lettre recommandée, même si cet élagage risque de faire mourir l'arbre du voisin (arrêt de la cour de cassation du 16 janvier 1991).
     
    Si celui-ci refuse d'intervenir, il ne faut pas hésiter à avoir recours au médiateur auprès de la mairie. Chaque semaine, un conciliateur assure une permanence dans chaque mairie ou groupement de mairies, et tente de trouver des solutions aux litiges de voisinage.
     
    En cas de refus réitéré du voisin, il est nécessaire de faire venir un huissier de justice pour constater l'état des plantations. Ensuite, il faut faire une déclaration au greffe du tribunal d'instance.

  •  Mon ordinateur est tombé en panne et le vendeur refuse de le réparer car il n'est plus sous garantie, que puis-je faire ?

     

    Si la panne est importante et ne provient pas d'une usure normale ou d'un défaut visible lors de l'achat, le consommateur peut invoquer la garantie légale des vices cachés des articles 1641 et suivants du Code civil que lui doit le vendeur à côté de la garantie commerciale limitée dans le temps. Il est à noter qu'il appartient à l'acheteur de prouver l'existence de ces vices cachés.
     

    Le vendeur doit soit rembourser le bien soit prendre en charge la réparation suivant le choix de l'acheteur. En cas d'action en justice, le consommateur pourra aussi obtenir des dommages-intérêts. 

  • Mon contrat habitation n'est pas à jour, que dois-je faire ?

    Pour votre (vos) contrat(s)  habitation, le nombre de pièces indiquées correspond au nombre de pièces principales. Il s'agit de toute pièce même non meublée, ainsi que les vérandas fermées et les mezzanines. Par contre, cuisine, office, lingerie, penderie, salle de bains, salle d'eau, wc, cabinet de toilette, entrée, palier, couloir, garage, grenier, débarras, cave, remise, réserve, chaufferie, cellier et toutes dépendances quelconques, ne sont pas retenues comme pièces principales. Attention : une pièce d'une surface au sol de 40 m2 à 80 m2 compte pour deux pièces et celle d'une surface supérieure à 80 m2 pour trois pièces. Si le chiffre indiqué sur l'avis d’échéance ne correspond pas, vous devez obligatoirement en informer la Macif. Il en va de même pour le plafond de garantie du mobilier. Une déclaration inexacte sur l’un et/ou l’autre de ces éléments aura des impacts sur vos garanties en cas de sinistre.

  • Mon argent
  • Pourquoi souscrire un contrat d'assurance-vie ? 

    L'assurance-vie permet de disposer d’une épargne de précaution, de faire fructifier un patrimoine financier ou d'en constituer un. C'est aussi un véritable outil de transmission de patrimoine permettant de protéger financièrement ses proches dans un cadre fiscal avantageux.

  • Quand peut-on souscrire un contrat d'assurance-vie ?

    Il n'y a pas de moment idéal pour souscrire un contrat d'assurance-vie. L'idéal est de souscrire le plus tôt possible. Avec une mise de départ même réduite, cela vous permet de prendre date. C’est en effet la date de souscription qui détermine l’ancienneté de votre contrat, et donc le régime fiscal applicable en cas de retrait.
    Et même si vous n’avez que quelques dizaines d’euros à y consacrer chaque mois, ouvrez un contrat d’assurance-vie le plus tôt possible ! Il vous permettra de vous constituer progressivement un capital. Vous pourrez toujours l'alimenter par la suite par des versements ponctuels (de 75 € minimum), ou en mettant en place des versements mensuels (de 30 € minimum).

  • Qui peut souscrire un contrat d'assurance-vie ?

    Il n’y a pas d’âge pour souscrire !
    Sachez qu’il est possible de souscrire un contrat au nom d’un enfant mineur, que le représentant légal  gérera et alimentera jusqu’à sa majorité. À compter de ses 18 ans, l'enfant devenu majeur pourra continuer à alimenter son contrat, faire des retraits partiels (pour financer ses études, par exemple) ou disposer du capital en une seule fois (par exemple, pour se constituer un apport personnel en vue de l’achat d’un bien immobilier).
    Exemple : En ouvrant un contrat à votre enfant avant ses 10 ans, vous lui constituez un capital qu’il pourra utiliser à sa majorité dans des conditions fiscales avantageuses.

  • Combien peut-on souscrire de contrats d'assurance-vie ?

    Vous pouvez souscrire autant de contrats d'assurance-vie que vous le souhait ez (y compris chez des assureurs différents). Ainsi, vous pourrez mener à bien chacun des projets de votre vie : préparer votre retraite ou le financement des études de vos enfants, transmettre un capital, diversifier vos placements ou tout simplement vous constituer une réserve d’épargne...

  • Je désirerais souscrire un contrat par internet

    Sur internet, vous pouvez souscrire Livret Vie, Livret Vie Option, Actiplus et Actiplus Option. Pour cela, il vous suffit de pré-renseigner puis télécharger la demande de souscription (et la documentation) du produit souhaité, l'imprimer et la retourner à Mutavie dûment complétée, accompagnée du chèque correspondant à votre 1er versement (en joignant la photocopie recto verso de votre pièce d'identité).

  • Quel montant maximum puis-je verser sur mon Livret Vie ou mon Actiplus ?

    Contrairement aux livrets d'épargne classiques, qui sont plafonnés, votre contrat Livret Vie ou Actiplus n'a pas de plafond de versements. Vous pouvez verser ce que vous voulez, quand vous le souhaitez.
    Il en est de même sur Livret Vie Option et Actiplus Option.

  • À partir de quand un versement sur mon Livret Vie ou Actiplus rapporte-t-il des intérêts ?

    Le versement prend valeur le jour de réception du chèque ou du virement à Mutavie. Cette date sert de point de départ pour le calcul des intérêts.
    Ceux-ci commencent à être crédités sur votre contrat dès le lendemain. Contrairement à de nombreux contrats, sur lesquels les intérêts sont versés à la quinzaine, sur Livret Vie ou Actiplus votre argent rapporte des intérêts chaque jour.

  • Puis-je disposer de mon épargne à tout moment ?

    Absolument, votre épargne n'est jamais bloquée. Vous pouvez réaliser un retrait (partiel ou total) dès que vous en avez besoin. Le retrait total est fortement déconseillé car il entraîne la clôture de votre contrat. Vous perdez donc tous les avantages fiscaux liés à l'ancienneté de celui-ci.
    Vous pouvez également obtenir une avance sous forme de prêt. Ainsi, vous laissez fructifier l'intégralité de votre épargne. L'avance est accordée pour un minimum de 150 €, et dans la limite de 80% de la valeur acquise de votre épargne (sur le support euros uniquement pour les contrats multisupports).

  • Puis-je choisir librement mon bénéficiaire ?

    À la souscription de votre contrat, vous choisissez librement le ou les bénéficiaires à qui vous souhaitez transmettre votre capital en cas de décès. Evidemment, pendant toute la durée de votre souscription, vous pouvez à tout moment modifier votre clause bénéficiaire en adressant un courrier daté et signé par vos soins à Mutavie, 79088 Niort cedex 9.

  • Quand connait-on les taux servis sur vos contrats d'épargne assurance-vie ?

    Sur nos contrats d'assurance-vie, un taux d'intérêt minimum vous est garanti chaque année, auquel s'ajoutent des intérêts complémentaires en fin d'année. Le taux de rendement des contrats sur l'année écoulée est connu vers la mi-décembre, ainsi que le taux d'intérêt minimum garanti pour l'année à venir.

  • Qu'est-ce que le coût total du crédit ?

    C'est la somme des intérêts et de tous les frais liés à l’octroi du crédit (le cas échéant, frais de dossier, d’assurance, de courtage, de garanties…).

  • Que signifie FICP ?

    Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. Géré par la Banque de France, il recense :

    • les incidents de remboursement des crédits (y compris les découverts non régularisés dans les délais) accordés à des particuliers. On parle d’incidents de paiement caractérisés.
    • les inscriptions dans le cadre d’une procédure de surendettement.

  • Que contient la loi Lagarde ?

    Promulguée en 2010, la Loi Lagarde permet d’encadrer plus précisément le crédit à la consommation et de mieux protéger les consommateurs.

  • Que signifie TAEG ?

    Taux Annuel Effectif Global : taux englobant les intérêts et l’ensemble des frais liés à l’octroi d’un crédit (frais de dossier, frais d’assurance, de garantie..). Il permet de mesurer le coût total du crédit.

  • Quels sont les tarifs des services bancaires ?

    Les tarifs de nos services bancaires vous sont présentés dans le Guide Tarifaire.
    En consultant ce guide vous disposez d’une information complète sur les tarifs des services dont vous pouvez bénéficier.
     

  • Quel est le taux de rémunération du Compte BLEU ANIS ?

    Le taux de rémunération du compte Bleu Anis est indiqué sur le tableau récapitulatif des taux et de la fiscalité. Les intérêts sont calculés au jour le jour sur votre solde créditeur dès le 1er euro et sans limite de plafond. Ils sont versés sur votre compte au début de chaque trimestre civil et sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu et prélèvements sociaux.
    Ce taux nominal annuel brut est révisable périodiquement par Socram banque.

  • Comment transférer mes comptes bancaires ?

    Nous vous proposons un service gratuit de transfert de domiciliations dès la souscription de votre compte, qui vous évitera toutes démarches par courrier avec envoi de RIB à vos multiples organismes préleveurs et créditeurs. Sur votre adresse e-mail nous vous adressons un identifiant et une clé d’accès pour accéder au site spécifique à la gestion de vos transferts de domiciliation.
    Vous n’aurez plus qu’à saisir en quelques minutes les références des organismes que vous souhaitez domicilier, et suivre l’avancement de vos demandes en cours.

    Si vous préférez que votre conseiller prenne en charge le traitement de vos transferts, il suffira de lui apporter lors d’un rendez vous l’ensemble de vos justificatifs pour qu’il enregistre vos références.   

    Pour simplifier la démarche, dès la validation de votre compte nous nous engageons à honorer vos prélèvements même en l’absence de provision durant la période de transition et en tenant compte des revenus que vous souhaitez domicilier.

    Pour activer le service, prenez contact avec un conseiller Macifin’.
     

  • Comment remettre un chèque sur mon compte bancaire ?

    Important !
    Dans tous les cas :

    •  pensez à inscrire votre n° de compte complet et à apposer votre signature au dos du chèque,
    •  joignez bien le bordereau de remise de chèque rempli et signé.

    Vous pouvez compléter ce bordereau en ligne depuis votre espace bancaire Internet.

    Les chèques dont vous êtes bénéficiaires peuvent être remis à l’encaissement par envoi postal (affranchissement à votre charge) à :

    Socram Banque
    2 rue du 24 Février
    BP 8426
    79092 Niort Cedex 9

    Sinon vous avez la possibilité de les déposer dans un point d’accueil Macif (acheminement gratuit).


    Socram Banque n’applique pas de date de valeur. Votre chèque sera crédité sur votre compte le jour de sa réception chez Socram Banque.

    Par précaution au risque d’impayé, une réserve d’encaissement s’applique pendant 10 jours sur les chèques supérieurs à 5 000 euros. Votre chèque apparaît néanmoins au crédit de votre compte.
     

  • Je n'arrive pas à me connecter à mon Espace bancaire en ligne

    Pour tout savoir sur la connexion à l’espace bancaire, consultez la rubrique « Comment se connecter ? » de l’Espace sécurité. Vous y trouverez les principales réponses à vos interrogations.

    Pour des raisons de sécurité, votre espace bancaire n’est accessible que depuis le site Macif, que ce soit sur internet ou sur mobile. Vous ne pouvez pas mettre votre espace bancaire en favori/raccourci de votre navigateur. Vous ne pouvez pas non plus y accéder depuis votre historique de navigation.

    Votre identifiant ainsi que votre mot de passe vous ont été communiqués par courrier à la création de votre espace. Si vous ne vous souvenez plus de l’un ou l’autre, voire les deux, contactez un conseiller Macifin’, qui fera le nécessaire pour vous envoyer votre identifiant et/ou votre mot de passe par courrier.
     

  • Est-il possible de consulter ses comptes sur mobile ?

    Vous pouvez accéder à votre espace bancaire depuis votre téléphone mobile en cliquant sur la rubrique « Vos comptes / Votre espace bancaire » du site mobile Macif.

    Si vous possédez un iphone, un téléphone utilisant Androïd à partir de la version 2.2 ou un Blackberry, vous accéderez à la version de votre espace bancaire adaptée pour téléphone mobile.
    Sinon, vous accéderez à la version internet classique.

    La version du site pour téléphone mobile vous permet de consulter vos comptes, vos reversements sur carte et d’effectuer des virements, en toute simplicité.
    Nos équipes travaillent pour vous apporter encore plus de fonctionnalités adaptées à l’utilisation de votre espace bancaire en situation de mobilité.

  • Comment faire un virement de mon compte bancaire Macif vers un compte externe ?

    Un virement vers un compte externe par Internet est systématiquement sécurisé par une authentification forte dans votre espace banque par Internet.

    Un pré requis indispensable à la sécurisation des virements externes est la fiabilisation de votre numéro de téléphone portable. Après avoir enregistré votre numéro de téléphone portable vous recevrez par courrier un code d’activation à saisir dans votre espace bancaire pour fiabiliser ce n° de téléphone.

    Dès lors vous pourrez enregistrer les coordonnées bancaires des comptes bénéficiaires à qui vous souhaitez faire des virements. Chaque enregistrement de compte sera sécurisé par la saisie d’un code qui vous sera adressé par SMS sur votre téléphone portable fiabilisé. Ensuite vous pourrez effectuer vos virements sans restriction et gratuitement.
     

  • Est-il possible de modifier la date des prélèvements de mon crédit ?

    Les dates d’échéances possibles sont le 1, 5, 10, 15, 20 ou 25 de chaque mois. Le changement de date n'est possible qu'après déblocage de la totalité des fonds empruntés.

    A savoir :

    • 30 jours minimum doivent s’écouler entre la date initiale et la nouvelle date de prélèvement.
    • la première échéance présentée sous le nouveau jour choisi est majorée des intérêts correspondants au changement de date.

    Télécharger la fiche de liaison

  • Est-il possible de rembourser mon prêt par anticipation ?

    Pour un remboursement anticipé total

    •  Vous pouvez rembourser votre prêt par anticipation à tout moment sans aucun frais.
    •  Dans ce cas, vous devez :
      • Contacter votre conseiller Macifin’ afin de connaître le solde exact du prêt à rembourser
      • Envoyer votre paiement par chèque à Socram Banque 2 rue du 24 Février – BP 8426 – 79092 Niort Cedex 9. N’oubliez pas d’affranchir votre enveloppe.
      • Dans le mois qui suit votre remboursement anticipé total, vous recevrez le remboursement du Fonds de garantie par virement, sur le compte bancaire sur lequel les prélèvements des mensualités ont eu lieu.
         

    Pour un remboursement anticipé partiel

    • Vous pouvez à tout moment rembourser une partie de votre crédit sans pénalité à condition que le montant de votre remboursement soit au moins équivalent à 3 mensualités.
    • Dans ce cas, vous pouvez :
      • soit diminuer le montant de l’échéance et maintenir la durée,
      • soit maintenir un montant d’échéance semblable et réduire la durée.
      • Vous devez adresser à Socram Banque 2 rue du 24 Février – BP 8426 – 79092 Niort Cedex 9, le chèque de votre remboursement anticipé. N’oubliez pas d’affranchir votre enveloppe.
      • Vous recevrez en retour un courrier confirmant les nouvelles modalités de remboursement.
         

  • Puis-je suspendre temporairement mes remboursements ?

    • Vous pouvez reporter des échéances en fin de crédit dans la limite maximale de 3 échéances pour toute la durée de votre prêt. 
    • Contactez votre conseiller Macifin' pour lui préciser votre demande et après étude, il formalisera l’accord de Socram Banque en vous envoyant un avenant. Dès réception de l'avenant signé, les nouvelles conditions de remboursement rentreront en vigueur.

    A savoir : l'échéance de reprise est majorée du montant des intérêts et des cotisations courus pendant le report des mensualités.
     

  • Est-il possible de modifier le montant de mes remboursements ou la durée de mon crédit ?

    • Vous pouvez solliciter un réaménagement des conditions de remboursement de votre prêt comme par exemple la modification de vos mensualités ou de la durée de votre crédit.
       
    • Contactez votre conseiller Macifin’ pour lui préciser votre demande et après étude, il formalisera l’accord de Socram Banque en vous envoyant un avenant. Dès réception de l'avenant signé, les nouvelles conditions de remboursement rentreront en vigueur.
       

  • Comment connaître le solde de mon crédit ?

    Contactez votre conseiller Macifin’ qui vous communiquera la somme exacte qu’il vous reste à rembourser.
     

  • A quoi sert l'assurance DIT ( Décès, Incapacité de travail) proposée en complément du crédit ?

    • L’assurance couvre votre emprunt en cas de décès, arrêt de travail ou invalidité. Cette assurance est facultative, mais elle est recommandée pour mettre vos proches à l’abri de difficultés financières, quoiqu’il arrive.
    • Concrètement, l’assurance prend en charge le remboursement du capital restant dû à la banque en cas d’aléas garanti. Sans cette assurance, en cas de décès par exemple, vos héritiers devraient prendre en charge le remboursement du capital restant dû.
       

  • Je bénéficie du tarif jeune 18-25 ans pour ma carte bancaire, à quel moment vais-je basculer sur le plein tarif ?

    Le tarif de votre carte bancaire et de vos alertes sera modifié lors du prélèvement de la cotisation qui suit votre 25ème anniversaire. Par exemple, si vous avez souscrit en mars et que vous avez eu 25 ans en janvier, la souscription passera en plein tarif en mars, si votre anniversaire est en octobre, vous ne passerez à plein tarif qu’en mars de l’année suivante. Le basculement vers le plein tarif ne s’effectue qu’à partir de 25 ans et 1 jour minimum.

  • Sur quelle période est calculée la franchise d'agios de 1 euro ?

    Les agios sont calculés sur vos découverts intervenus pendant un trimestre civil. Attention, le calcul du découvert est différent si votre découvert est autorisé ou si vous dépassez votre autorisation (le taux du découvert autorisé et non autorisé est différent).
    Dans les 3 cas suivants d’utilisation d’un découvert autorisé, le montant des agios sera inférieur à 1 €, vous ne serez donc pas facturé :
    •    si vous utilisez votre découvert pour un montant de 100 € sur 30 jours ;
    •    si vous utilisez votre découvert pour un montant de 400€ sur 10 jours ;
    si vous utilisez votre découvert pour un montant de 50€ sur 81j soit 27 jours sur 30 chaque mois pendant un trimestre.
     

  • Comment obtenir un chéquier pour le Compte 18-25 ans ?

    Pour le compte 18-25 ans, le chéquier n’est pas automatiquement décerné. Cependant, il suffit de le demander pour en bénéficier.

  • Peut-on bénéficier du tarif jeune 18-25 ans pour un compte joint ?

    La seule condition pour en bénéficier est qu’un des deux co-titulaires ait entre 18 et 25 ans.

  • Existe-t-il un tarif avantageux concernant la seconde carte sur un compte joint ?

    La seconde carte bancaire sur le même compte bénéficie d’une réduction de 50% avec votre compte jeune tout comme l’offre standard. Cette offre est valable sur notre gamme de cartes bancaires : Carte Bleue Visa ou Carte Visa Premier, à débit immédiat ou à débit différé.

  • Y a-t-il une réduction sur le service Reversement sur paiements carte (Cash Back) pour les 18-25 ans ?

    Il n’y a pas de réduction. Le tarif du service est le même quelque soit le compte détenu.

  • Comment fonctionne la signature électronique ?

    Pour réaliser une souscription d’un compte bancaire Macif simple ou d’un livret d’épargne bancaire Macif par téléphone, auprès de nos chargés de clientèle du Macifin’, plus besoin de papier !
    Nous mettons à votre disposition un site personnalisé et sécurisé qui vous permettra de :

    • valider votre demande d’ouverture de compte en ligne,
    • lui apposer une signature électronique sécurisée,
    • effectuer votre premier versement sur ce compte par carte bancaire,
    • télécharger vos pièces justificatives (si nécessaire).


    La signature électronique que vous allez apposer à votre demande d’ouverture de compte est entièrement sécurisée et a, de ce fait, la même valeur juridique qu’une signature manuscrite.
    Lors de votre demande de souscription auprès du Macifin’, vous aurez communiqué votre adresse email ainsi que votre numéro de téléphone portable au chargé de clientèle.
    Dans votre messagerie personnelle, vous recevrez un email contenant le lien vers votre site personnel et sécurisé.
    Sur votre téléphone portable, vous recevrez un SMS vous indiquant la clé d’accès à ce site.
    Dans votre site personnel et sécurisé, vous pourrez consulter votre demande de souscription et vérifier les informations qui y sont consignées. Si celles-ci correspondent bien à vos attentes, vous pourrez la valider.
    Vous recevrez alors un deuxième SMS vous indiquant le code de signature à renseigner dans votre site. Ce code, pour des raisons de sécurité, a une durée limitée de quelques minutes. Aussi, il ne peut être utilisé qu’une seule fois ; c’est ce qui garantit l’unicité de votre signature.
    Votre signature validée, vous pourrez ensuite effectuer votre premier versement et télécharger vos pièces justificatives (si nécessaire).

    Ce processus de souscription avec signature électronique est simple et rapide : laissez-vous guider !
     

  • Comment réaliser un dépôt d'espèces ?

    Pour faire un dépôt d'espèces sur votre compte bancaire vous devez vous rendre dans un bureau de poste et faire un mandat cash à Socram Banque en indiquant dans l'objet votre n° de compte bancaire.

  • C'est quoi le 3DS ?

    Le programme 3 D Secure est un dispositif de sécurité (appelé Verified by Visa chez Visa et MasterCard Secure Code chez MasterCard) qui a pour but de s’assurer lors d’un paiement en ligne, que le propriétaire de la carte est bien à l’origine de la transaction. Il s’agit d’un niveau de sécurité supplémentaire dans le cadre d’opérations bancaires effectuées à distance.

    Le principe est simple : au moment de régler l’achat et après avoir renseigné le n°  de votre carte bancaire Macif, la date d’expiration et le cryptogramme, vous serez dirigé vers une page de votre site bancaire où il vous sera réclamé le  code d’authentification non réutilisable. Après saisie du code et validation, vous serez renvoyé vers le site de l’e-commerçant qui confirmera votre paiement.
     

  • Comment fonctionne les remises de chèques ?

    Dans tous les cas, pensez à inscrire votre n° de compte complet et apposer votre signature au dos du chèque et le joindre au bordereau rempli et signé.

    Les chèques dont vous êtes bénéficiaires peuvent être remis à l’encaissement par envoi postal (affranchissement à votre charge) à Socram Banque 2 rue du 24 Février – BP 8426 – 79092 Niort Cedex 9.
    Sinon vous avez la possibilité de les déposer dans un point d’accueil (acheminement gratuit).

    La date de valeur d’encaissement de votre(s) chèque(s) sera le jour J à réception chez Socram Banque.

    Par précaution au risque d’impayé, une réserve d’encaissement s’applique pour les montants de chèque supérieurs à 5 000 euros sur un délai de 10 jours alors même que l’écriture de crédit apparaît sur votre compte.
     

  • Comment faire opposition sur ma carte et dans quel cas puis-je le faire ?

    Vous pouvez faire opposition sur votre carte bancaire dans 3 cas :

    • perte
    • vol
    • utilisation frauduleuse.


    Pour faire opposition vous devez :
    1 -  appeler le n° d'opposition (0825 32 66 66)
    2 - remplir le formulaire "opposition sur carte" et le renvoyer complété et signé à la Socram Banque en précisant le motif d'opposition.
    3 - joindre les pièces justificatives : photocopie de la déclaration de perte, de vol ou d'utilisation frauduleuse faite en gendarmerie ou en commissariat. En cas d'utilisation frauduleuse sans dépossession de la carte, joindre la CB découpé sur la puce.
     

  • Comment commander un chéquier ?

    Chaque année vous bénéficiez de deux chéquiers qui sont renouvelés sans aucune démarche de votre part. Si vous avez besoin d'un chéquier supplémentaire vous pouvez le faire sur votre espace bancaire (rubrique « Autres opérations / Commander un chéquier ») ou en contactant le MACIFIN (0969394959).    

  • Comment imprimer un RIB depuis son espace bancaire ?

    Connectez-vous à votre espace bancaire, puis sur la page "synthèse de mes comptes", cliquez sur l'icône "imprimante"  qui se trouve au bout de la ligne dans la colonne RIB, du compte concerné. Le document s'ouvre en PDF et il vous suffit ensuite de lancer l'impression.

    Mais aussi :
    Vous pouvez aussi lancer l’impression à partir de la rubrique « Editer un RIB/IBAN ».
    Sélectionnez le compte pour lequel vous souhaitez éditer votre RIB/IBAN et lancez l’impression.

     

  • Quelles sont les pièces justificatives pour ouvrir un compte bancaire ?

    Pour ouvrir un compte bancaire vous devez fournir :

    1)    Une pièce d’identité en cours de validité : passeport, carte d’identité, carte de séjour ou de résidence ou permis de conduire

    2)    Un justificatif récent de domicile : relevé d’électricité, relevé de gaz, relevé de téléphone fixe, une facture d’eau, l’assurance d’assurance habitation, la taxe d’habitation ou l’avis d’imposition. Les sociétaires Macif de plus de 3 mois sont dispensés de fournir un justificatif de domicile (sauf si vous mentionnez un changement)

    3)    Un chèque d’un minimum de 100€ à l’ordre du futur titulaire du compte par chèque ou carte bancaire

    4)    Pour une demande de carte Visa Premier et/ou de débit différé et/ou de découvert autorisé : il vous faudra joindre les 3 derniers relevés mensuels du compte principal où sont versés vos revenus

    Cette procédure s’applique au futur titulaire du compte et/ou au représentant légal.
     

  • Si je ferme mon compte Bleu Anis, jusqu'à quelle date vais-je payer ma cotisation Bleu Anis ?

    La cotisation de votre Compte Bleu Anis est prélevée le 5 de chaque mois. Même si votre compte est fermé avant le 5, la cotisation restera acquise à la Macif. Lors de la fermeture d'un compte, tout mois commencé est dû.

  • Qu'est-ce qu'un virement SEPA ?

    C’est un virement en euros qui permet de transférer des fonds aussi bien en France que dans l’ensemble des pays de l’espace SEPA. Le virement SEPA remplace le virement national propre à chaque pays et le virement transfrontalier entre les pays de l’espace SEPA. Il fait l’objet d’un traitement rapide et fiable, entièrement automatisé.

  • Comment contester une opération frauduleuse réalisée avec ma carte bancaire ?

    En cas d’opération(s) frauduleuse(s), suivez la démarche suivante :

    1)    Immédiatement appelez le MACIFIN’ pour faire opposition en détaillant les opérations frauduleuses que vous contestez.

    2)    Confirmez votre réclamation que vous contestez par écrit ou utilisez le formulaire d’opposition (disponible sur l’internet bancaire, ou sur demande au MACIFIN’ ou en agence) et adressez à la Socram Banque à l’adresse suivante : 2 rue du 24 février – CS90000 – 79092 Niort Cedex 9

    3)    Vous recevrez la nouvelle carte et un nouveau code dans les plus brefs délais

    4)    Le remboursement des opérations frauduleuses interviennent une fois votre dossier validé par Socram Banque
     

  • Comment savoir combien coûte ma banque ?

    Tous les ans et au plus tard avant le 31 janvier, votre banque doit vous envoyer obligatoirement un relevé annuel des frais bancaires pour l’année précédente.
    A la Macif, une partie des bénéfices vous est reversée grâce à la rémunération de votre compte ainsi qu’au service de reversement sur carte bancaire.
     

  • Ma santé et ma prévoyance
  • Qu’est ce que le dépassement d’honoraire ?

    Certains professionnels de santé pratiquent des dépassements d'honoraires, c'est à dire que le coût qui vous est facturé est supérieur au tarif de convention servant de base au remboursement de votre Sécurité sociale. Ces dépassements restent à votre charge. En revanche, selon votre garantie, ces dépassements d'honoraires peuvent être remboursés par votre mutuelle.

  • A quoi correspondent les 100 % de ma garantie ? 

    > 100 % : Indique que le remboursement sécurité sociale + mutuelle prend en charge intégralement le tarif de convention pratiqué par la sécurité sociale. En cas de dépassement de ce tarif de convention, les frais ne sont pas remboursés, il s’agit là de dépassement d’honoraires.

    > 200 % : Indique que le remboursement sécurité sociale + mutuelle prend en charge jusqu’à 2 fois le tarif de convention.

    > Pour en savoir plus : Mes remboursements mutuelle

  • Quelles sont les démarches pour obtenir une prise en charge ?

    En cas d’hospitalisation ou de frais optiques vous présentez votre carte de tiers payant au professionnel de santé qui nous adressera une demande de prise en charge. Nous indiquerons alors le montant de nos remboursements et rembourserons directement le professionnel de santé.

    > Pour en savoir plus : La prise en charge : éviter l’avance de frais sur les soins.

  • Quels sont les justificatifs à envoyer pour être remboursé ?

    Les justificatifs à transmettre dépendent de plusieurs facteurs : type de soins, fonctionnement de la télétransmission, le montant réglé …

    > Pour en savoir plus : Mes remboursements mutuelle

  • Qu'est-ce que la télétransmission ou Noémie ?

    La télétransmission est un système d’échange de données entre votre sécurité sociale et votre mutuelle. Ces transmissions directes diminuent les délais de remboursement et vous dispensent de nous envoyer vos décomptes de Sécurité sociale.

  • Comment vérifier que la télétransmission fonctionne sur mon contrat ?

    Vous serez informé de la mise en place de la « télétransmission »  en lisant sur votre décompte de Sécurité Sociale la mention suivante : « Une copie de ce décompte est transmise à votre organisme complémentaire ». Tant que cette mention n’apparaît pas, vous devrez nous adresser l’original de votre décompte.

  • A quoi correspond un soin hors nomenclature ?

    Le terme « soins hors nomenclature » a été défini par la Sécurité sociale pour désigner tout soin et acte de santé ne figurant pas sur la liste des produits et prestations (LPP). Ce type de soin n’est pas pris en charge par votre sécurité sociale. En effet, seuls les soins et actes de santé figurant sur cette LPP disposeront de tarifs conventionnels, sur lesquels les pourcentages de remboursement de l'Assurance maladie pourront être appliqués.Votre mutuelle intervient sur certains soins hors nomenclature tels que l’ostéopathie, les implants dentaires, les lentilles … 

  • Comment bénéficier du tiers payant ?

    Le tiers payant vous permet d'être dispensé de l'avance des frais de dépenses de santé (exemple : tiers payant pharmacie, hôpital, cliniques, etc...). Après présentation de votre carte de Tiers payant le professionnel de santé se met directement en liaison avec Macif Mutualité qui s'acquitte du paiement des soins à la place de l'assuré.

  • Qu’est ce que l’ACS ? Comment cette aide s’applique-t-elle sur mon contrat ?

    En fonction de vos ressources, de votre âge et de la composition de votre famille, vous pouvez bénéficier de l' Aide à la Complémentaire Santé, délivrée par votre Caisse d'assurance maladie. Cette aide peut vous permettre d’obtenir de 100 à 500 euros par personne et par an. Une somme qui sera déduite de votre cotisation annuelle à l’une de nos formules Garantie Santé.

    > Pour en savoir plus : l'Aide à l'Acquisition d'une Complémentaire Santé

  • Que faire si un prélèvement est refusé ?

    Si vous rencontrez des difficultés dans le paiement de vos cotisations, nous vous invitons à prendre contact avec nos services afin que nous trouvions ensemble une solution adaptée à votre situation.

  • Quelles sont les démarches pour ajouter ou supprimer un membre de ma famille sur mon contrat ?

    Vous nous adressez un simple courrier (de l’adhérent principal) indiquant le nom de la personne à ajouter accompagnée de l’attestation vitale ou à enlever. La prise d’effet se fera au 1er du mois qui suit la réception de votre demande.

  • Je souhaite modifier ma garantie, quelles sont les démarches à effectuer ?

    Afin de vous apporter un bilan personnalisé et le meilleur conseil nous vous invitons à vous rendre dans un bureau Macif ou nous contacter par téléphone. Afin de vous apporter un bilan personnalisé et le meilleur conseil nous vous invitons à vous rendre dans un bureau Macif ou nous contacter par téléphone.

  • Qu’est ce que la loi Madelin ?

    Si vous êtes travailleur non salarié, la loi Madelin vous permet de déduire de votre bénéfice les cotisations versées au titre du contrat santé.Cette déduction est possible tant que vous exercez sous ce statut et que dure votre assurance. Pour en bénéficier, vous devez adhérer à l’association désignée dans la demande d’assurance.

    > Pour en savoir plus : La loi Madelin

  • Qu’est ce la CMU-C ? 

    La CMUC est un équivalent à une « complémentaire santé ».Pour bénéficier de celle-ci, vous devez être résidant en France de manière stable et régulière depuis + de 3 mois.L’obtention est soumis à des conditions de ressources. Le plafond évolue en fonction du nombre de personnes au foyer

    Etes vous un organisme mutuelle gestionnaire de la CMU-C ?

    Oui Macif Mutualité est gestionnaire de la CMU C.

    > Pour en savoir plus : Les aides financières

  • Votre espace
  • A quels véhicules s'applique le bonus malus ?

    Le  bonus malus s'applique à tous les véhicules à moteur dont la cylindrée est supérieure à 80 cm3 à l'exception de certains véhicules mentionnés dans le code de la route. Les coefficients de bonus malus n'évoluent qu'à l'échéance principale du 1er avril.

  • Comment évolue le coefficient bonus malus ?

    Après chaque période annuelle sans sinistre engageant la responsabilité du conducteur, le coefficient de l'échéance précédente est minoré de 5 % (7% si le véhicule est assuré en usage déplacements professionnels réguliers ) 

    Le coefficient de réduction (bonus) ne peut être inférieur à 0.50 ; ainsi vous obtenez un bonus maximal de 50 % après 13 années sans sinistre. A l'inverse, chaque sinistre engageant la responsabilité de l'assuré majore le coefficient de l'année précédente de 25 % (20% pour les véhicules assurés en usage déplacements professionnels réguliers ).Toutefois, cette majoration est réduite de moitié lorsque la responsabilité du conducteur n'est que partiellement engagée.

    Voici un tableau d'évolution du Bonus (nous prendrons un véhicule assuré pour un usage normal "Promenade/Trajet travail") :

     

    1 an d'assurance (sans sinistre) 100 x 0,95 = 0,95 soit 5% de bonus
    2 ans d'assurance (sans sinistre) 0,95 x 0,95 = 0,90 soit 10% de bonus
    3 ans d'assurance (sans sinistre) 0,90 x 0,95 = 0,85 soit 15% de bonus
    4 ans d'assurance (sans sinistre) 0,85 x 0,95 = 0,80 soit 20% de bonus
    5 ans d'assurance (sans sinistre) 0,80 x 0,95 = 0,76 soit 24% de bonus
    6 ans d'assurance (sans sinistre) 0,76 x 0,95 = 0,72 soit 28% de bonus
    7 ans d'assurance (sans sinistre) 0,72 x 0,95 = 0,68 soit 32% de bonus
    8 ans d'assurance (sans sinistre) 0,68 x 0,95 = 0,64 soit 36% de bonus
    9 ans d'assurance (sans sinistre) 0,64 x 0,95 = 0,60 soit 40% de bonus
    10 ans d'assurance (sans sinistre) 0,60 x 0,95 = 0,57 soit 43% de bonus
    11 ans d'assurance (sans sinistre) 0,57 x 0,95 = 0,53 soit 47% de bonus
    12 ans d'assurance (sans sinistre) 0,54 x 0,95 = 0,51 soit 49% de bonus
    13 ans d'assurance (sans sinistre) 0,51 x 0,95 = 0,48 (mais plafond à 0,50)

     

  • A quoi correspond la réduction spéciale* ?

    Il s’agit d’un avantage supplémentaire spécifique à la Macif. Elle permet au sociétaire ayant atteint le bonus maximum, d'obtenir en l'absence de toute déclaration de sinistre, une réduction complémentaire de la cotisation.

    Si vous avez 50 % de bonus la Macif vous offre en plus une réduction spéciale qui progresse d’année en année de 5% si vous n’avez pas vol, incendie, dommage au véhicule, bris de glace, évènement climatique, catastrophe naturelle, acte de terrorisme, accident responsable.
    Vous réalisez ainsi une importante économie. En plus, en cas d’accident responsable après 3 ans à 50%, vous conservez votre bonus et votre réduction spéciale bon conducteur. 

    *voir conditions d'application du dispositif auprès d'un conseiller

  • Que comprend la cotisation brute pour un contrat auto ?

    Elle comprend, la cotisation liée au véhicule, plus, si vous les avez souscrites, celle des garanties : Accessoires et contenu privé, Assistance panne 0 km, Prêt de véhicule et Garantie mécanique. Le bonus malus ne s'applique qu'à la cotisation liée au véhicule.

  • Des questions concernant vos cartes vertes ?

    Elle(s) est (sont) jointe(s) à l’envoi de votre avis d'échéance principale si vous le recevez sous format papier.
    Si vous avez opté pour l’avis d’échéance électronique seul, elle(s) vous est (sont) envoyée(s) avant le 31 mars de chaque année, date de fin de validité de la précédente.

    Pratique, votre carte verte Macif  est valable dès le 15 février de chaque année, pour vous permettre de l'utiliser dès que vous la recevez : remplacez l'ancienne par la nouvelle, mettez votre vignette sur votre pare-brise ou votre garde-boue si vous avez un 2 roues. A compter du 1er janvier 2011, plus aucune carte verte ne doit être signée

  • Est-ce que mes déclarations sur mes contrats habitation sont à jour et que dois-je faire  dans le cas inverse ?

    Pour votre (vos) contrat(s)  habitation, le nombre de pièces indiquées correspond au nombre de pièces principales. Il s'agit de toute pièce même non meublée, ainsi que les vérandas fermées et les mezzanines. Par contre, cuisine, office, lingerie, penderie, salle de bains, salle d'eau, wc, cabinet de toilette, entrée, palier, couloir, garage, grenier, débarras, cave, remise, réserve, chaufferie, cellier et toutes dépendances quelconques, ne sont pas retenues comme pièces principales.

    Attention : une pièce d'une surface au sol de 40 m2 à 80 m2 compte pour deux pièces et celle d'une surface supérieure à 80 m2 pour trois pièces. Si le chiffre indiqué sur l'avis d’échéance ne correspond pas, vous devez obligatoirement en informer la Macif. Il en va de même pour le plafond de garantie du mobilier. Une déclaration inexacte sur l’un et/ou l’autre de ces éléments aura des impacts sur vos garanties en cas de sinistre. 

  • Quels sont les frais de mensualisation (ou fractionnement de votre cotisation) ?

    La cotisation d’assurance est normalement payable annuellement et d’avance. Le fait de la fractionner est de faciliter le paiement aux sociétaires et d’éviter de débourser la cotisation en 1 seule fois
    Les frais de fractionnement ont pour objet :

    • de couvrir les pertes de trésorerie provoquées par un encaissement différé de la cotisation annuelle.
    • de compenser les frais de gestion supplémentaires pour les sociétaires mensualisés.

    Ces frais sont de :

    • 1,1% de la cotisation annuelle pour un paiement semestriel,
    • 2,2 % de la cotisation annuelle pour un paiement mensuel.
       

    Ces frais ne s'appliquent pas sur les contrat Garantie Santé et Garantie Emprunteur Macif.

     

     

  • A quoi servent les taxes Catastrophes Naturelles ?

    Cette garantie obligatoire a été instituée par la loi pour couvrir les événements naturels d’ampleur exceptionnelle, reconnus par un arrêté interministériel.

    Sont concernés, les contrats d'assurance, souscrits par toute personne physique ou morale autre que l'Etat et garantissant les dommages d'incendie ou tous autres dommages à des biens situés en France, ainsi que les dommages aux corps de véhicules terrestres à moteur, ouvrent droit à la garantie de l'assuré contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l'objet de tels contrats

    Une cotisation spécifique est prévue dans ce but. Son montant est indexé sur la cotisation de la garantie vol et incendie pour les contrats Auto et de la garantie dommage pour les autres contrats.

  • Mes loisirs
  • Qu'est ce que la Taxe Douanière ?

    Lors d'un déplacement à l'étranger avec votre camping-car, vous bénéficiez d’une autorisation temporaire d’importation du véhicule et vous n'êtes autorisé à quitter le territoire qu’avec ce véhicule.

    En cas de vol, par exemple, si véhicule n’est pas retrouvé, le simple dépôt de plainte ne suffit pas et vous devez, pour pouvoir quitter le pays, acquitter des droits et taxes qui peuvent représenter jusqu'à 50 % de la valeur à neuf du véhicule.

    La Macif garantit la prise en charge de cette taxe douanière
    A la suite d’un événement garanti, vol total (véhicule non retrouvé) ou destruction complète (véhicule gravement accidenté abandonné sur place, dans ce cas la taxe est calculée sur la valeur de l'épave).